Rapt d'enfants en Haïti: L'avocat haïtien des dix missionnaires américains démissionne
Actualisé

Rapt d'enfants en HaïtiL'avocat haïtien des dix missionnaires américains démissionne

Les familles des dix baptistes américains inculpés d'enlèvement d'enfants et détenus à Port-au- Prince accusent leur avocat d'avoir tenté de corrompre le juge pour obtenir leur libération.

«Les parents de ces Américains n'ont pas renouvelé leur engagement à mon endroit», a expliqué dimanche l'avocat Edwyn Coq à l'AFP. «Non seulement ils ne m'ont rien payé jusqu'à maintenant mais ils se permettent de ternir ma réputation en disant que je leur ai demandé de l'argent pour corrompre le juge.»

Les dix Américains ont été arrêtés le 29 janvier à la frontière dominicaine avec 33 enfants sans papiers d'identité. Ils ont été inculpés jeudi d'»enlèvement de mineurs» et d'»association de malfaiteurs». L'avocat a déposé une demande de libération conditionnelle, que le juge a rejeté.

L'affaire de ces missionnaires originaires du Delaware qui ont tenté d'exfiltrer illégalement des enfants présentés comme des orphelins a détourné l'attention des conséquences du séisme du 12 janvier dans la capitale haïtienne et sa région. La catastrophe a fait 212'000 morts et jeté un million de personnes dans la rue.

(afp)

Ton opinion