Actualisé 11.10.2009 à 11:39

Turquie-Arménie

L'Azerbaïdjan condamne l'accord

L'Azerbaïdjan a condamné dimanche l'accord de normalisation entre l'Arménie et la Turquie signé samedi à Zurich, sous l'égide de la Suisse.

Bakou a mis en garde contre une possible instabilité dans le sud du Caucase.

«L'Azerbaïdjan considère que l'ouverture de la frontière entre la Turquie et l'Arménie remet en cause l'architecture de la paix et de la stabilité dans la région», a indiqué le ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères dans une déclaration.

«La normalisation des relations entre la Turquie et l'Arménie avant le retrait des forces arméniennes des territoires azerbaïdjanais occupés, est en contradiction avec les interêts de l'Azerbaïdjan et jette une ombre sur les relations fraternelles entre l'Azerbaïdjan et la Turquie», souligne le texte.

Les accords entre la Turquie et l'Arménie, signés samedi, prévoient notamment la réouverture de la frontière entre les deux pays dans les deux mois suivant leur entrée en vigueur.

Le conflit du Nagorny-Karabakh a envenimé les relations de l'Arménie tant avec la Turquie qu'avec l'Azerbaïdjan. Au terme d'une guerre de six ans (de 1988 à 1994), Erevan a pris le contrôle de cette enclave peuplée d'Arméniens en Azerbaïdjan. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!