France: L'e-cigarette interdite aux mineurs
Actualisé

FranceL'e-cigarette interdite aux mineurs

Les députés ont voté jeudi un amendement PS interdisant la vente de la cigarette électronique aux moins de 18 ans, dans le cadre du projet de loi sur la consommation.

Les mineurs n'auront pas le droit d'acheter des cigarettes électroniques en France. (AFP)

Les mineurs n'auront pas le droit d'acheter des cigarettes électroniques en France. (AFP)

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé le mois dernier son intention de réglementer, a expliqué qu'il fallait être «attentif» pour «ce produit qui n'est pas banal» et qui «incite des jeunes» à fumer. Elle a également indiqué qu'elle travaillait à une interdiction dans les lieux publics et à «une circulaire interdisant la publicité», comme pour les cigarettes.

Fin mai, Mme Touraine, s'appuyant sur un rapport du pneumologue Bertrand Dautzenberg, avait dit que la cigarette électronique n'était «pas suffisamment encadrée» alors que les risques sanitaires à long terme étaient encore méconnus.

La e-cigarette réputée moins coûteuse et dangereuse que le tabac, permet à un fumeur de relâcher l'emprise de la cigarette mais pas forcément de se défaire véritablement de l'addiction à la nicotine.

«La cigarette électronique n'est pas un produit banal, qu'il ne faut pas inciter à fumer car elle peut amener des jeunes et des moins jeunes à commencer par là et à se tourner ensuite vers la cigarette traditionnelle», a lancé Mme Touraine.

«Nous devons être attentifs parce que la nicotine en elle-même est un produit addictif», a-t-elle dit, «aussi importante que l'addiction à l'héroïne». Elle a rappelé que la cigarette électronique avait été interdite dans certains pays.

«Ce dispositif sera complété dans quelques jours par une circulaire qui interdira la publicité pour la cigarette électronique dans les mêmes conditions que se trouve interdite la publicité pour la cigarette tout court», a-t-elle aussi annoncé.

«Nous travaillons à la manière dont peut être interdite la cigarette électronique dans les lieux publics», a-t-elle encore ajouté. (afp)

Les jeunes Italiens privés d'e-cigarettes

L'Italie a interdit mardi la vente aux mineurs de cigarettes électroniques qui contiennent de la nicotine, ainsi que leur utilisation dans les écoles, tandis qu'une association de consommateurs regrette que l'interdiction ne soit pas étendue à tous les lieux publics.

La ministre de la Santé Beatrice Lorenzin «interdit la vente de cigarettes électroniques avec de la nicotine aux mineurs âgés de moins de 18 ans», a annoncé son ministère dans un communiqué.

«Nous ne voulons pas dire que les cigarettes électroniques sont plus dangereuses que les cigarettes normales mais elles ne devraient pas être utilisées comme des objets inoffensifs», a expliqué Mme Lorenzin dans l'émission TeleCamere, sur la chaîne de télévision italienne Rai.

«Les gens ont besoin d'être informés sur ce qu'ils prennent... de l'eau et de l'arôme, c'est une chose, mais la nicotine peut créer une dépendance», a-t-elle ajouté.

L'association des consommateurs italiens Codacons a fustigé la nouvelle loi, la qualifiant de «complètement insuffisante».

«Les e-cigarettes devraient être interdites dans tous les lieux publics, comme les cigarettes normales. La raison pour laquelle le ministère considère que (les cigarettes électroniques) sont dangereuses n'est pas claire, donc elles devraient être interdites dans les écoles, mais pas dans d'autres lieux ouverts au public», s'est étonné Carlo Rienzi, président de Codacons.

Ton opinion