Vaud: L'eau de Lausanne et de sa région est sans danger
Publié

VaudL'eau de Lausanne et de sa région est sans danger

Depuis l'an dernier, des traces de chlorothalonil, un pesticide interdit en Suisse, ont été relevées. Mais le problème est sous contrôle, disent les autorités.

par
ats
L'été dernier, des jets d'eau avaient fleuri dans la capitale vaudoise à l'occasion de la manifestation Lausanne Jardins.

L'été dernier, des jets d'eau avaient fleuri dans la capitale vaudoise à l'occasion de la manifestation Lausanne Jardins.

Keystone/Laurent Gillieron

Les habitants de Lausanne et de 17 communes de la région vont recevoir un tout ménage sur la qualité des 31 milliards de litres d'eau distribués par le Service de l'eau de la Ville en 2019. L'ensemble des normes en vigueur sont respectées. Des mesures complémentaires ont été prises contre le chlorothalonil.

Au total, 6133 échantillons ont été prélevés et 84'990 analyses microbiologiques, physico-chimiques et micropolluants ont été effectuées, y compris sur les micropolluants. La seule problématique à relever concerne le chlorothalonil, un pesticide interdit en Suisse depuis le début de l'année, relève mercredi le Service lausannois de l'eau.

Après avoir détecté des dépassements de cinq à dix fois la norme fédérale, certains captages à Cheseaux et au Chalet-à-Gobet ont été mis hors service. Les sources de Thierrens et de Montaubion sont désormais diluées avec de l'eau du Léman pour la même raison, a expliqué mercredi le municipal Pierre-Antoine Hildbrand, directeur de la sécurité et de l'économie. Au total, cela représente 5% du total de l'eau distribuée.

Cinq cas sans danger

Par ailleurs, toutes les normes en vigueur ont été respectées. Cinq cas de non-conformité ont été détectés, sans danger pour les consommateurs, car ils ne concernaient pas des bactéries pathogènes.

Parmi les actions entreprises en 2019, le début de la rénovation du réservoir d'eau potable des Dailles, sur la commune d'Epalinges. Il est essentiel à la distribution d'eau dans le Nord lausannois.

En 2020, le concours d'architecture a été lancé pour la reconstruction complète de l'usine de Saint-Sulpice 2, une future usine de production d'eau potable avec une filtration multibarrière, innovante et évolutive.

Outre Lausanne, le Service de l'eau alimente Boussens, Chavannes-près-Renens, Cheseaux-sur-Lausanne, Crissier, Denges, Echandens, Ecublens, Etagnières, Epalinges, Jouxtens-Mézery, Le Mont-sur-Lausanne, Lonay, Préverenges, Prilly, Renens, Romanel-sur-Lausanne et Saint-Sulpice. (ats/20 minutes)

Pas de fête samedi

Contrairement à ce qui est indiqué sur le tout-ménage, la fête prévue samedi à Sauvabelin pour la Journée mondiale de l'Eau n'aura pas lieu, a précisé mercredi Pierre-Antoine Hildbrand, directeur de la sécurité et de l'économie de la ville. Les mesures contre le coronavirus expliquent cette annulation.

Ton opinion