23.07.2015 à 21:00

VaudL'eau du lac de Joux pas du goût des vaches?

Le plan pour abreuver le bétail en montagne est salué par les éleveurs. Mais, selon la rumeur, certains bovins rechigneraient à boire.

de
Mirko Martino
Certaines vaches semblent ne pas apprécier leau du plan canicule.

Certaines vaches semblent ne pas apprécier leau du plan canicule.

Des hélicoptères de l'armée pour venir en aide aux vaches assoiffées de nos alpages: l'image a fait le tour du monde, se retrouvant même sur Weibo, le principal réseau social chinois. Mais les principales intéressées apprécient-elles cette eau venue d'un ciel sans nuage? «Je ne leur ai pas posé la question car je ne parle pas leur langue», plaisante Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite. Et le responsable de l'opération de préciser: «Tout cela a été fait de concert avec les autorités sanitaires, notamment avec le vétérinaire cantonal.»

Cependant, une rumeur parcourt la vallée de Joux depuis deux jours. Certains ruminants rebrousseraient chemin dès que leur museau renifle le précieux liquide. «En 2003, nous avions déjà été confrontés à ce problème, indique Louis-François Berney, exploitant d'une buvette d'alpage et éleveur de 150 vaches. Je ne suis pas le seul à l'avoir constaté.» Apparemment, les algues du lac de Joux – où l'eau est prélevée – pourraient être la source de ce caprice bovin. Une hypothèse que confirme Denis Froidevaux: «Les micro-organismes présents dans le lac peuvent avoir une certaine influence, mais au niveau phytosanitaire, il n'y a aucun problème.»

Les vaches devraient donc s'habituer à leur nouveau breuvage assez vite. D'ici là, Louis-François Berney tente une expérience «à l'aveugle» qui rappelle une vieille publicité pour un soda: «Nous avons rempli deux abreuvoirs avec des eaux différentes. Nous verrons bien laquelle elles préféreront.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!