L'eau va augmenter dans la région lausannoise

Actualisé

L'eau va augmenter dans la région lausannoise

Lausanne passe outre les recommandations du Surveillant des prix et augmente le prix de l'eau.

La hausse concerne aussi seize communes de la périphérie qui sont approvisionnées par Eauservice, l'entité de distribution d'eau de la ville.

«Le léger supplément de recettes entraîné par la nouvelle tarification permettra à la ville de garantir à long terme un approvisionnement de qualité», a expliqué vendredi la municipalité de Lausanne dans un communiqué. De lourds investissements seront nécessaires ces prochaines années pour entretenir le réseau.

Le nouveau tarif en vigueur depuis le 1er janvier 2008 introduit un changement de la manière de facturer l'eau. Jusqu'ici, seul le volume consommé était pris en compte. Le nouveau système introduit une finance fixe de 7 francs par mois et par installation, ainsi qu'une taxe en fonction du débit de chaque installation. En compensation, le prix du m3 passe de 2,10 francs à 1,95 francs.

«Ce système permet de limiter les fluctuations des revenus», a précisé à l'ATS Henri Burnier, chef d'Eauservice. La part fixe représente 10% à 20% de la facture finale. La Ville juge le système plus équitable.

Sollicité par la direction des travaux, le Surveillant des prix a recommandé aux autorités de la ville de renoncer à la restructuration de la tarification. La municipalité a toutefois décidé de passer outre. La consommation d'eau baisse, passant de 27,3 millions de m3 en 2005 à 25,9 millions en 2007, alors que les frais fixes augmentent.

Investissements à venir

En outre, Eauservice doit accélérer le renouvellement de ses 900 kilomètres de conduites. De 9 à 10 kms par an, l'objectif est de passer à 13 kms par an. Les usines de filtrations de St-Sulpice et du lac de Bret devront bientôt être renouvellées. Eauservice a investi quelque 20 millions de francs par an ces dernières années et prévoit des dépenses futures de 140 à 160 millions de francs sur 10 ans.

L'eau consommée dans l'agglomération lausannoise provient en moyenne à 60% du lac Léman et à 15% du lac d'accumulation de Bret. Les 25% restants proviennent de sources, captées jusqu'au Pays d'En-Haut.

(ats)

Ton opinion