Bienne: L'école des Tilleuls à Bienne restera fermée
Actualisé

BienneL'école des Tilleuls à Bienne restera fermée

Tant que la police n'aura pas mis la main sur le forcené de Bienne, l'école du quartier des Tilleuls restera fermée.

Selon le groupe de coordination ad hoc, qui s'est à nouveau réuni lundi, cette situation pourrait durer jusqu'aux vacances d'automne.

La police et les autorités scolaires ont estimé que le danger n'est actuellement pas très élevé. Mais comme il n'est pas totalement exclu que l'école et les élèves puissent devenir des cibles, il a été décidé de maintenir les bâtiments des Tilleuls fermés, la police ne pouvant pas assurer leur totale sécurité en raison de la forêt toute proche, a expliqué lundi à la presse Leonhard Cadetg, directeur du gymnase alémanique de Bienne.

Comme lundi, les jeunes qui fréquentent les classes de 10e année, du gymnase et de la Haute école pédagogique iront suivre mardi leurs cours dans d'autres bâtiments de la ville. «On s'est assuré que tout fonctionne au mieux», a dit M. Cadetg. Les quelque 300 élèves de l'école primaire auront encore congé.

Dès mercredi, les élèves alémaniques du primaire se rendront probablement à l'école Battenberg, ont ajouté lundi soir les responsables scolaires biennois dans un communiqué. Leurs camarades francophones fréquenteront pour leur part l'école Dufour. Une solution est en cours d'élaboration pour les «petits» de l'école enfantine.

Quant aux gymnasiens du quartier, ils seront déplacés au Strandboden. Une partie de l'apprentissage se fera néanmoins de manière autonome. Le communiqué ne précisait pas ce qu'il adviendra des étudiants de la Haute école professionnelle dès mercredi. Au total, un millier d'élèves sont touchés par ces mesures.

Pas de promenades en forêt

Peter Walther, le responsable des degrés scolaires inférieurs, a indiqué que si la solidarité entre parents a pour l'instant très bien fonctionné pour garder les enfants, des structures d'accueil particulières seront mises en place dès mardi. Les parents doivent être informés directement par téléphone.

Par ailleurs, la police a prié toutes les écoles biennoises de ne pas organiser d'activités dans les forêts environnantes de la ville.

(ats)

Ton opinion