Genève: L'école genevoise plutôt bonne, sans être parfaite
Actualisé

GenèveL'école genevoise plutôt bonne, sans être parfaite

Une étude sur le système scolaire cantonal, auprès d'experts et de lecteurs de la «Tribune», met en avant une transition réussie pour l'école le mercredi matin et l'introduction de l'anglais au primaire.

par
dra

Note finale: 6,7 sur 10. Pas de quoi baigner dans l'euphorie, mais tout de même: l'école genevoise recueille une note nettement au-dessus de la moyenne. Un panel de 105 lecteurs et des experts ont été sollicités par la «Tribune de Genève» pour analyser et jauger le système scolaire actuel.

L'école le mercredi matin a passé son examen avec succès. Selon le Groupement des associations de parents d'élèves du primaire, la transition a été réussie. Même si l'organisation extra-scolaire nécessaire n'est pas simple à mettre en place, admettent les personnes interrogées. L'introduction de l'anglais au primaire recueille également une bonne note.

Points noirs: la mauvaise prise en charge des jeunes en rupture scolaire. Selon le sondage, elle est très clairement insuffisante à Genève. La formation des maîtres est également contestée. L'Institut universitaire de formation des enseignants du secondaire (IUFE) n'a plus aucune crédibilité aux yeux des personnes interrogées dans cette étude.

Ces dernières jugent enfin à une large majorité qu'obliger les directeurs du primaire à enseigner quelques heures par semaine est une bonne idée. Enfin, les débrayages et manifestations d'enseignants, ces derniers mois, sont dénoncés par une large proportion (64%) des sondés.

Ton opinion