L'école neuchâteloise au régime sec
Actualisé

L'école neuchâteloise au régime sec

Le Gouvernement veut économiser 10% dans le secteur de l'éducation,soit 12,5 millions de francs.

Il y aura un peu plus de monde dans les classes, les cours facultatifs seront supprimés et les échanges scolaires limités. Pour la formation professionnelle, la formule école+entreprise sera préférée aux formations en école à plein temps, notamment dans les domaines santé et social, a annoncé hier la cheffe de l'éducation, Sylvie Perrinjacquet.

Ton opinion