Vernier (GE): L'école qui ne donne plus de devoirs à domicile
Actualisé

Vernier (GE)L'école qui ne donne plus de devoirs à domicile

Un établissement scolaire public a intégré cette année à sa grille horaire les travaux traditionnellement effectués à la maison. Les résultats sont probants, assure sa direction.

Depuis la rentrée d'août dernier, les élèves de l'école primaire des Ranches, à Vernier (GE), ne ramènent plus de devoirs à la maison. La direction de l'établissement a en effet décidé de les intégrer à la grille horaire des enfants jusqu'à la 6P, annonce «Le Courrier». Un projet pilote, au bout du lac, dicté par un constat d'échec des travaux donnés à faire à domicile. «Ce sont les bons élèves qui effectuent leurs devoirs à la maison, ceux qui en auraient le moins besoin», relève une enseignante dans les colonnes du quotidien.

Et la stratégie fonctionne, assurent en cœur direction et corps enseignant de l'école intégrée au Réseau d'enseignement prioritaire du canton. Les carnets de notes montreraient une amélioration sensible des résultats; le niveau en orthographe et vocabulaire des élèves aurait notamment progressé. Les travaux à domicile ont par contre été maintenus pour les enfants de 7 et 8P, pour préparer la transition avec le Cycle d'orientation. A noter que le Département de l'instruction publique laisse une certaine marge de manœuvre aux établissements dans la gestion des devoirs à domicile.

Certains parents d'élèves restent toutefois circonspects face au projet mis en place par l'école verniolane, qui accueille 450 enfants. Ils craignent une perte de contrôle sur l'apprentissage de leur progéniture, relaie «Le Courrier». Un bilan de l'expérience sera réalisé à la fin de l'année.

(20 minutes)

Ton opinion