Allemagne: L'économie a passé le pire de la crise
Actualisé

AllemagneL'économie a passé le pire de la crise

L'économie allemande semble avoir surmonté le plus dur de la crise, après un dernier trimestre 2012 en recul, a estimé lundi le ministère allemand de l'Economie dans son rapport mensuel.

«Les perspectives s'éclaircissent progressivement pour l'économie allemande. Les premiers indicateurs évoquent une possible sortie de la phase de faiblesse», a précisé ce rapport qui évalue chaque mois l'état de la conjoncture en Allemagne. «Le plus dur de la phase de ralentissement de l'économie mondiale semble déjà surmonté», a ajouté le ministère, soulignant que l'agitation sur les marchés financiers internationaux s'était considérablement calmée.

Première économie en Europe, l'Allemagne a été graduellement rattrapée l'an passé par la crise qui frappe durement certains de ses partenaires au sein de l'Union monétaire. Les exportations, secteur clé pour le pays, ont notamment enregistré des ratés à partir de l'automne, en raison de la crise en zone euro mais aussi d'une baisse de la demande mondiale.

Contraction

Au quatrième trimestre 2012, son produit intérieur brut (PIB) s'est contracté, de 0,5% par rapport au troisième trimestre, selon une première estimation dévoilée mi-janvier par l'Office fédéral des statistiques Destatis.

«Au dernier trimestre 2012, les performances globales de l'économie devraient avoir reculé» en raison d'une baisse de la production dans les secteurs de l'industrie et du bâtiment, a souligné lundi le ministère, sans toutefois donner de prévision. Le chiffre provisoire du PIB allemand pour les trois derniers mois de l'an dernier est attendu jeudi.

Pour le début 2013, plusieurs indicateurs - dont l'IFO qui reflète le moral des entrepreneurs du pays -, conjugués à un marché du travail allemand toujours robuste, ont rendu les économistes plus confiants, malgré la prudence du gouvernement qui a abaissé sa prévision de croissance pour l'année à 0,4% contre 1% auparavant. (afp)

Ton opinion