L'économie allemande va manquer debras d'ici à 2020

Actualisé

L'économie allemande va manquer debras d'ici à 2020

La pénurie de main-d'oeuvre
menace tous les pays européens.

Quelque 2,5 millions de salariés pourraient manquer à l'économie allemande d'ici à 2020, selon une étude du cabinet de consultants McKinsey divulguée hier et qui érige la pénurie de main- d'oeuvre en danger numéro un menaçant la première économie européenne. Le pays se dirige vers «un goulot d'étranglement très dangereux sur le marché du travail», selon l'étude, dont les résultats sont publiés par le quotidien Die Welt.

McKinsey a travaillé à partir de l'hypothèse d'une croissance du produit intérieur brut de 1,7% par an ces prochaines années. Si l'économie allait mieux, le problème pourrait être encore plus grave. D'ores et déjà, après deux années d'embellie, le pays souffre d'un manque d'ingénieurs, d'informaticiens et de techniciens. La fédération des employeurs estime que le manque de main-d'oeuvre coûte 30 milliards de francs par an à l'économie, malgré un taux de chômage de 9% en 2007.

Un rapport de l'Organisation pour la coopération et le développement économique pointait par ailleurs du doigt le faible taux d'activité des femmes en Allemagne. McKinsey relève aussi que les jeunes et les seniors y travaillent moins que dans d'autres pays. A terme le vieillissement de la population signifie que de plus en plus de personnes seront dépendantes du travail des autres, selon McKinsey.

(afp)

Ton opinion