Actualisé 15.12.2015 à 15:36

GenèveL'économie genevoise devrait aller mieux en 2016

Le canton du bout du lac devrait renouer avec la croissance l'année prochaine, après douze mois atones, selon des prévisions de la BCGE.

Image d'illustration.

Image d'illustration.

La progression atteindra 1,5%, contre 0,5% cette année, selon les prévisions des experts de la Banque cantonale de Genève (BCGE). Le canton de Genève pourrait notamment profiter de la récente dépréciation du franc face au dollar. La part des exportations libellées dans la monnaie américaine est nettement plus importante dans cette région que dans le reste de la Suisse, ont indiqué mardi les économistes de la BCGE.

Outre la force du dollar, plusieurs autres opportunités se présentent à l'économie genevoise, selon eux. L'environnement européen est réorienté, même modestement, vers la croissance. Les prix de l'immobilier sont à la baisse, le franc est stable et les prix de l'énergie sont bas, estiment les experts genevois.

Pour la Suisse, la BCGE s'attend à une croissance de 1,1% l'année prochaine. Les experts de Credit Suisse ont pour leur part indiqué mardi une estimation à 1%.

En revanche, vu l'impact défavorable des taux négatifs sur le secteur financier, des pics de croissance paraissent improbables à Genève. Le taux de chômage devrait progresser et passer à 5,9% dans le canton en 2016 contre 5,6% en moyenne en 2015, anticipent les experts. Le taux d'inflation devrait se rapprocher de zéro, atteignant -0,3% en moyenne sur l'année.

Le climat des affaires reste fragile à Genève et la dégradation du marché du travail affectera la consommation, selon le communiqué. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!