Actualisé 17.12.2008 à 09:16

Baromètre conjoncturelL'économie romande résiste mieux à la crise

Les indicateurs conjoncturels de l'économie suisse poursuivent leur déclin. Le baromètre de l'économie romande dépasse la moyenne nationale.

Le dernier baromètre du Créa passe de 100,7 points sur le trimestre en cours à 100,2 points pour les trois prochains mois.

Le secteur industriel est en forte contraction et les exportations continuent à subir la morosité du contexte international. Seuls la construction et l'emploi restent optimistes, a indiqué mercredi l'institut de macroéconomie appliquée de l'Université de Lausanne (Créa).

L'économie romande semble mieux résister: son baromètre passe de 100,6 à 100,9 points, dépassant la valeur nationale. La performance s'explique surtout par les hausses enregistrées dans les cantons de Genève et Vaud, associées à la stabilité des cantons du Valais et de Neuchâtel. Seul Fribourg voit son activité diminuer.

La chute du baromètre a commencé au premier trimestre de cette année. Le niveau prévu pour le premier trimestre 2009 est le plus bas depuis le troisième trimestre 2005.

Le baromètre du Créa est un indicateur synthétique avancé, calculé avec des données recueillies en octobre-décembre et qui fournit des prévisions pour janvier-mars. Une valeur proche de 100 indique que la conjoncture est équilibrée, c'est-à-dire que le produit intérieur brut (PIB) effectif est égal au PIB potentiel. Une valeur inférieure à 100 montre un écart de production négatif. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!