Actualisé

Selon une étudeL'économie suisse profite de l'immigration

La libre circulation avec l'Union européenne a des effets positifs sur l'économie suisse.

L'immigration de travailleurs qualifiés en provenance de l'UE constitue un remède à la faible croissance, selon les économistes de l'UBS.

Une croissance démographique de 1% s'accompagne d'une hausse supplémentaire de 1,3% de la consommation, estime l'UBS dans un communiqué diffusé mercredi. «Nous ne voyons aucune raison susceptible d'entraîner un recul important de l'immigration au cours des prochaines années», écrit la banque.

D'après les experts de la division de gestion de fortune, le fait que la croissance de la Suisse dépasse d'environ 1% celle de la zone euro depuis 2004 s'explique en partie par l'immigration en provenance de l'UE.

La reprise conjoncturelle se poursuit dans la plupart des secteurs industriels, ajoute l'UBS. Le rebond est particulièrement marqué dans la chimie. L'industrie horlogère a surpris avec une nette augmentation des commandes. Les économistes de la banque prévoient une hausse du produit intérieur brut (PIB) de 2,5% pour l'année en cours et de 2,1% en 2011.

De son côté, l'économie américaine enregistre une croissance rapide. L'UBS attend pour 2010 une croissance de 3%. Les prévisions pour la zone euro font état d'une hausse de seulement 1,5%. Les pays émergents seront les plus dynamiques. Une croissance de 10% est attendue en Chine.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!