L'économie suisse va bientôt ralentir
Actualisé

L'économie suisse va bientôt ralentir

La tendance au ralentissement de la croissance de l'économie helvétique se confirme. Le produit intérieur brut (PIB) progressera de 1,9% en 2008, puis de 1,7% en 2009, contre 2,8% cette année, estime le Secrétariat d'Etat à l'économie.

Dans leurs dernières prévisions publiées jeudi, les experts du Département fédéral de l'économie (DFE) précisent que leurs attentes de croissance pour 2007 sont revues en hausse de 0,2 point tandis que celles de 2008 demeurent inchangées. Ils fondent leurs projections sur le fait que «l'économie mondiale a encore enregistré une forte progression au cours du 3e trimestre».

«Toutefois, les indicateurs conjoncturels des derniers mois pour les pays industrialisés laissent présager un net fléchissement du rythme d'expansion pour le 4e trimestre», poursuivent les services de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Et la Suisse «ne pourra pas échapper au refroidissement» qui se dessine.

Avec des taux de croissance de 1,9% et 1,7%, s'ils devaient se confirmer, la Suisse continuera à afficher une solide santé. Elle sera certes moindre que les 2,7% de hausse moyenne annuelle du PIB constatée entre 2004 et 2007, mais trois à quatre fois plus élevée que le 0,5% de progression moyenne constaté entre 2001 et 2003.

De manière générale, le SECO pense que la crise du crédit (déclenchée par les hypothèques à risques aux Etats-Unis, les «subprime») ne devrait pas avoir trop de répercussions sur l'économie mondiale. Il reconnaît cependant que les répercussions restent «encore difficiles à évaluer». (ats)

Ton opinion