Actualisé 15.08.2017 à 15:49

Jeux vidéoL'éditeur Riot Games perd contre Edgar Davids

La société derrière le célèbre jeu «League of Legends» va devoir indemniser l'ancien footballeur néerlandais pour avoir utilisé son image sans autorisation.

par
man
Edgar Davids a inspiré le personnage Striker Lucian. (afp/dr)

Edgar Davids a inspiré le personnage Striker Lucian. (afp/dr)

Edgar Davids, surnommé le «Pitbull» hollandais du temps où il montrait son talent et sa hargne sur les terrains de foot, a encore mordu. Attaqué en justice en 2015 par l'ancien international qui a raccroché les crampons en 2013, l'éditeur de jeux vidéo Riot Games va devoir l'indemniser. La firme a été reconnue coupable d'avoir utilisé l'image du footballeur dans le célèbre jeu en ligne de type arène de bataille «League of Legends».

Edgard Davids était contraint de porter des lunettes protectrices depuis qu'il a été opéré d'un glaucome en 1999. Or c'est ce même look particulier qu'arbore dans le jeu vidéo multijoueur le personnage Striker Lucian, joueur de foot athlétique de couleur noire et coiffé de dreadlocks comme Edgar Davids.

L'éditeur s'était défendu devant la Cour en expliquant que la ressemblance était minime, mais le tweet d'un employé publié en 2014 et depuis retiré, comme le compte associé, confirmait que Striker Lucian était inspiré d'Edgar Davids. Riot Games va à présent devoir fournir les revenus générés par la skin (apparence d'un personnage) Striker Lucian afin de calculer la somme à verser à l'ancien milieu de terrain. Elle pourrait être importante, selon le quotidien «Het Parool».

Des précédents

Ce n'est pas la première fois qu'une personnalité a attaqué un acteur de l'industrie du jeu vidéo en justice pour violation du droit à l'image. L'actrice Lindsay Lohan, qui s'était reconnue dans le personnage de Lacey Jonas, starlette blonde dans le jeu «GTA V», avait perdu son procès contre Rockstar Games, filiale de Take-Two Interactive, en 2016. Le dictateur du Panama, Manuel Noriega, a connu le même sort en 2014, face à l'éditeur Activision et son jeu «Call of Duty: Black Ops II». Plus récemment, le groupe Psychic Readers Network a porté plainte contre Rockstar Games en raison d'un personnage présent dans «GTA: Vice City», jeu pourtant sorti en 2002.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!