Alcool: L'égalité des sexes influence sa consommation
Actualisé

AlcoolL'égalité des sexes influence sa consommation

Dans les pays comme la Suisse, où il y a moins de mesures pour encourager le travail des mères de famille, les femmes consomment plus d'alcool.

par
cgo
L'étude indique que plus leurs rôles sociaux sont nombreux, moins les femmes consomment de l'alcool.

L'étude indique que plus leurs rôles sociaux sont nombreux, moins les femmes consomment de l'alcool.

Un étude récente d'Addiction Suisse a mis en évidence de nouvelles variables qui influencent la consommation d'alcool chez les femmes.

Dans un communiqué, l'organisme de prévention a indiqué que plus les rôles sociaux qu'assume une femme sont nombreux (épouse, mère, employée, membre d'un club sportif, etc.), moins elle boira de l'alcool. Une femme sans enfant et sans emploi court donc bien plus de risques de consommer des boissons alcoolisées à l'excès qu'une maman employée.

Mais les rôles sociaux ne sont pas les seuls facteurs qui vont faire qu'on est porté ou non sur la bouteille. L'étude d'Addiction Suisse révèle que la façon dont l'égalité des sexes est pensée et appliquée dans un pays a un impact sur la relation à l'alcool chez les femmes.

Concrètement, dans un pays comme la Suède, où tout est mis en œuvre pour encourager les mères de famille à travailler et leur faciliter la vie au niveau des horaires de travail, des garderies etc., les femmes ont tendance à moins boire. En Suisse, en revanche, le fait d'être mère tout en travaillant n'a pas d'effet «protecteur».

Cette différence pourrait être expliquée par le fait qu'en Suède, si la vie d'une femme aux multiples casquettes est facilitée entre autres par l'Etat, elle ne vivra pas cela comme un stress et donc n'aura pas besoin de se «réfugier» dans l'alcool.

Addiction Suisse conclut en précisant que des recherches approfondies sont nécessaires pour confirmer l'influence que l'égalité entre les sexes a réellement sur la consommation d'alcool chez les femmes.

Ton opinion