Actualisé 02.10.2013 à 10:23

Vatican

L'Eglise est sainte mais le péché est humain

Le fait que tous ses membres «soient des pécheurs» ne change rien au fait que «l'Eglise est sainte», a déclaré mercredi matin le pape François devant 45'000 fidèles sur la place Saint-Pierre.

«Comment peut être sainte une Eglise qui a traversé des moments d'obscurité et qui est constituée de pécheurs, d'hommes pécheurs, de prêtres pécheurs, de soeurs pécheresses, d'évêques pécheurs, de cardinaux pécheurs, de papes pécheurs?», a demandé François à la foule. Elle est «sainte parce qu'elle procède de Dieu», a aussitôt répondu le pape argentin lors de l'audience générale hebdomadaire.

Il y a «dans la tradition de l'Eglise, la tentation d'une Eglise des purs, d'où tous les autres sont éloignés». Au contraire, a-t-il insisté, «l'Eglise appelle tout le monde, est ouverte aux plus lointains. Dieu n'est pas un juge sans pitié. Dieu t'attend toujours, te serre dans ses bras, t'embrasse et fait la fête pour t'accueillir», a-t-il dit.

Le pape François insiste beaucoup sur l'attachement à l'Eglise catholique et rejette la dissidence, mais refuse toute idée d'une Eglise citadelle. Pour cette raison, il a accentué le dialogue avec les non croyants, critiquant même un certain prosélytisme agressif. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!