Carouge (GE): L'égorgeur devait de l'argent à sa victime
Actualisé

Carouge (GE)L'égorgeur devait de l'argent à sa victime

Le meurtier d'un Espagnol de 78 ans la semaine dernière, arrêté jeudi, a avoué le mobile de son crime. A la suite de son forfait, il a encore volé des milliers de francs au septuagénaire.

par
Raphaël Leroy
Un scellé orne la porte d'entrée du domicile de la victime.

Un scellé orne la porte d'entrée du domicile de la victime.

Le meurtrier présumé d'un Espagnol de 78 ans, arrêté jeudi après un bref séjour à l'étranger, a indiqué aux enquêteurs pourquoi il avait égorgé sa victime chez elle, il y a plus d'une semaine, à la rue Caroline, à Carouge.

Selon nos informations, le mobile du crime de ce Kosovar de 42 ans est lié à de l'argent. Il a expliqué son geste par le fait qu'il devait rendre de l'argent au septuagénaire. Ce qu'il n'a pas fait le jour du crime.

Pire, après le meurtre, il a encore volé plusieurs dizaines de milliers de francs à sa victime. Une somme qu'il a dilapidé en partie en allant jouer au casino.

Prévenu d'assassinat, il a été mis à disposition du ministère public.

Il s'agit du second meurtre de l'année à Genève.

Ton opinion