Bagarres à Lausanne: L'égorgeur présumé a été arrêté
Actualisé

Bagarres à LausanneL'égorgeur présumé a été arrêté

Un Algérien de 41 ans a été interpellé mercredi. Il est suspecté d'avoir donné plusieurs coups de couteau à un Tunisien et à un Russe, mardi à la Riponne.

par
F. Nejad / A. Penda Ndiaye

Mercredi peu avant 15h, l'auteur présumé des coups de couteau, un Algérien de 41 ans, a été arrêté par la police de Lausanne. Il sera déféré au procureur.

Deux bagarres s'étaient produites mardi peu avant 20 h sur la place de la Riponne. La première a éclaté entre des Mahgrébins.

Un Russe présent a alors tenté de séparer les deux individus, comme le confirme Jean-Philippe Pittet, porte-parole de la police lausannoise: «Un des bagarreurs a alors sorti un couteau pour poignarder à la gorge le ressortissant russe, puis de plusieurs coups son compatriote d'Afrique du Nord.»

Les gens présents ont alors tenté d'apporter les premiers secours. «Il pissait le sang. Nous avons tenté de stopper l'hémorragie avec des mouchoirs», a déclaré sur place un témoin au journaliste de «20 minutes».

Quelques minutes après, trois voitures de police et un motard ont rappliqué ainsi que des ambulances.

Vers 21h50, d'autres violences ont éclaté sur la même place où un périmètre de sécurité avait été dressé pour préserver les lieux afin d'enquêter.

Deux individus, prétendant venir de Tunisie et de Syrie, ont alors jeté des pierres sur des policiers en civil et en uniforme, explique Jean-Philippe Pittet. Ils ont été arrêtés et conduits au poste.

L'enquête se poursuit.

«Oui, c’est inquiétant»

Conseiller municipal socialiste lausannois et tout nouveau directeur de la Sécurité publique, Grégoire Junod admet l’inquiétude liée à l’insécurité. «Une fois de plus, les policiers ne sont pas respectés dans leur activité, dénonce-t-il. Cet épisode est révélateur de la violence de la filière des dealers d’Afrique du Nord.» Et comment améliorer la situation? «Nous présenterons bientôt un dispositif avec le Canton. Mais sans miracles rapides...»

Ton opinion