Actualisé 12.01.2015 à 19:23

Terrorisme

L'EI annoncerait une vague d'attentats en Europe

Les services américains auraient intercepté des communications entre des dirigeants de l'Etat islamique. Les attaques de Paris ne seraient qu'un prélude.

de
joc
1 / 448
29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

Osamah Waheeb
31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

Keystone/AP
24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

Thaier Al-sudani

Les attentats perpétrés à Paris ne pourraient être qu'un prélude à une série d'actions à l'échelle européenne. «Bild» affirme en effet que les services de renseignement américains ont intercepté des communications du groupe Etat islamique peu après les attaques survenues en France. Selon le quotidien allemand, l'Agence nationale de sécurité (NSA) a capté des échanges entre différents dirigeants de l'EI, qui considèrent les attaques de Paris comme un signal pour une séries d'attentats dans d'autres villes d'Europe.

«Bild» explique que Rome fait partie des villes évoquées et que les services américains disposent d'informations selon lesquelles les frères Kouachi ont eu des contacts aux Pays-Bas. Aucun plan concret d'attaque n'est cependant connu, rapporte le quotidien, mais des attaques par avion ont été évoquées.

Al-Qaïda au Mahgreb dit que la France s'expose à de nouvelles attaques

En outre, le groupe islamiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a averti lundi la France qu'elle s'exposerait à de nouvelles attaques si elle persistait dans sa politique «hostile à l'islam».

«La France paie aujourd'hui le prix de son agression contre les musulmans et sa politique hostile à l'islam», estime Aqmi dans son message diffusé sur des sites islamistes, après trois attaques la semaine dernière à Paris, où 17 personnes ont été tuées par des jihadistes.

«Tant que ses soldats occupent des pays comme le Mali et le Centrafrique et bombardent nos peuples en Syrie et en Irak, et tant que sa presse stupide continue à porter atteinte à notre prophète, la France s'exposera au pire», poursuit Aqmi qui salue «les trois cavaliers de l'islam héros de la bataille de Paris», en référence aux auteurs des attentats ayant secoué la capitale française. (joc/afp)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!