Etat islamique en Irak: L'EI décapite quatre hommes devant la foule
Actualisé

Etat islamique en IrakL'EI décapite quatre hommes devant la foule

Le groupe Etat islamique (EI) a mis à mort en public quatre individus accusés de vol à main armée et meurtre, selon une vidéo de propagande visionnée mardi par l'AFP.

1 / 448
29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

Osamah Waheeb
31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

Keystone/AP
24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

Thaier Al-sudani

Cette vidéo, qui n'est pas datée, est vraisemblablement destinée à montrer que le groupe ultraradical sunnite est toujours capable d'imposer sa loi dans le nord de l'Irak malgré ses récents revers militaires. L'EI a notamment été chassé de Tikrit par les forces gouvernementales et leurs alliés.

Elle montre un militant masqué lisant, face à une foule réunie sur la place d'une ville, le verdict de la «Cour islamique de l'Etat de Ninive». Un bourreau masqué décapite ensuite les quatre condamnés, puis leurs corps sont exposés à l'arrière d'un véhicule pick-up.

La vidéo montre auparavant des hommes, présentés comme les propriétaires de sommes d'argent dérobées par les accusés, en train de récupérer cet argent et de signer un reçu.

La province de Ninive (nord), où la vidéo aurait été filmée, comprend de larges portions de territoire au nord et à l'ouest de Bagdad conquises par l'EI lors d'une vaste offensive menée à l'été 2014.

Les forces gouvernementales appuyées par des milices chiites et une coalition menée par les Etats-Unis ont récemment réussi à en reprendre une partie, mais cette province reste le fief de l'EI en Irak.

(afp)

Ton opinion