Irak- Syrie: L'EI pourrait se doter de l'arme nucléaire d'ici un an
Actualisé

Irak- SyrieL'EI pourrait se doter de l'arme nucléaire d'ici un an

Le groupe Etat islamique pourrait acheter une arme nucléaire au Pakistan dans l'année à venir prétend la dernière édition de la revue du groupe jihadiste.

par
cga
1 / 448
29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

29.06 La ville irakienne de Fallouja a été libérée de l'emprise de l'Etat islamique, mais elle a beaucoup souffert.

Osamah Waheeb
31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

31.05 Des jihadistes de l'Etat Islamique proposent des femmes sur le réseau social, pour les forcer à ce qu'ils appellent le «jihad sexuel».

Keystone/AP
24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

24.05 L'ONU estime qu'il y a environ 50'000 personnes encore à Fallouja et qu'il est «important que les habitants puissent disposer de couloirs sûrs» pour fuir la ville.

Thaier Al-sudani

De l'aveu même de l'organisation terroriste, le scénario est «tiré par les cheveux». Et pourtant, l'hypothèse fait froid dans le dos et c'est exactement ce que recherche l'EI. Dans un article paru dans le nouveau numéro du magazine de propagande de l'Etat islamique, Dabiq, les jihadistes affirment qu'au rythme actuel de l'expansion, ils pourraient se doter d'une arme nucléaire d'ici un an.

L'article serait écrit par l'otage du groupe terroriste John Cantlie, détenu depuis plus de deux ans. Et si ce dernier prend des précautions pour ne pas se montrer trop affirmatif, il explique tout de même que l'hypothèse est bien «plus possible aujourd'hui que ça ne l'était il y a tout juste un an». Selon le texte, qui évoque une «opération hypothétique», l'Etat islamique dépenserait ses «milliards de dollars» pour acheter un dispositif nucléaire au Pakistan «par l'intermédiaire des marchands d'armes qui ont des liens pour soudoyer des responsables dans la région». Autre possibilité évoquée par Dabiq, si obtenir une bombe s'avérait trop compliqué: «Pourquoi pas quelques milliers de tonnes d'explosifs au nitrate d'ammonium ? C'est assez simple à fabriquer», relève «The Independent».

Scepticisme des experts

L'acheminement de l'arme a déjà été pensé. Elle pourrait arriver via la Libye ou le Nigeria. L'article estime ainsi que «les livraisons des drogues provenant de la Colombie à destination de l'Europe passent par l'Afrique de l'Ouest, donc le transport d'autres produits de contrebande de l'Est vers l'Ouest est également possible».

L'EI chercherait à mener une opération de grande ampleur contre les Etats-Unis. «Ils ne vont pas envoyer deux moudjahidines faire une dizaine de victimes. Ils vont essayer de faire quelque chose de gros». Toutefois de nombreux observateurs se montrent sceptiques sur les chances du groupe terroriste d'acquérir une telle arme du Pakistan. En effet, les sites stockant les armes nucléaires pakistanaises sont parmi les plus sécurisés du pays. Et Islamabad n'aurait aucun intérêt à laisser ce dispositif aux jihadistes, sous peine de provoquer un grave conflit avec le voisin indien.

Ton opinion