Actualisé 09.02.2017 à 20:13

IsraëlL'EI revendique des tirs de roquettes

Plusieurs roquettes ont été lancées mercredi soir du Sinaï vers la station balnéaire israélienne d'Eilat, sur la mer Rouge.

1 / 150
Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH).  (Vendredi 1er février 2019)

Des Palestiniens réclament la Présence internationale temporaire à Hébron (TIPH). (Vendredi 1er février 2019)

AFP
Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Le président israélien Reuven Rivlin a rejeté dimanche la demande de grâce d'un soldat franco-israélien reconnu coupable et condamné pour avoir achevé un assaillant palestinien blessé et au sol. (Dimanche 19 novembre 2017)

Keystone
Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Israël va accélérer la construction d'un mur souterrain autour de Gaza visant à empêcher les infiltrations palestiniennes par des tunnels. (Jeudi 10 août 2017)

Keystone

Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué jeudi les tirs de roquettes sur le sud d'Israël. Ces tirs sont partis du Sinaï en Egypte, une première depuis 2015. Ces tirs qui n'ont pas fait de blessés ont été suivis par la mort dans le Sinaï de deux Palestiniens. Ceux-ci ont été tués dans la nuit par une frappe israélienne selon le mouvement islamiste Hamas qui gouverne la bande de Gaza voisine. Cinq autres personnes ont été blessées.

L'armée israélienne a démenti toute implication. Mais la succession des événements a nourri les spéculations sur un acte de représailles israélien après les tirs de roquettes. Plusieurs roquettes ont été lancées mercredi soir du Sinaï vers la station balnéaire israélienne d'Eilat, sur la mer Rouge. Trois ont été interceptées en vol par les batteries du système antimissiles Dôme de fer, une autre a explosé en dehors de la ville, a dit un responsable de la mairie.

La branche égyptienne de l'EI a revendiqué les tirs dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. «Grâce à Dieu seul, une section militaire a tiré plusieurs roquettes hier» vers Eilat, a-t-elle dit.

Province du Sinaï

Le Sinaï, frontalier d'Israël à l'est et de la bande de Gaza sur quelques kilomètres à son extrémité nord, est le théâtre d'affrontements entre les forces égyptiennes et l'organisation Province du Sinaï, branche égyptienne de l'EI, appelée autrefois Ansar Beït al-Maqdess.

Celle-ci est né en mars 2011 avec comme objectif revendiqué de s'en prendre à Israël et d'empêcher la coopération égypto-israélienne. Mais le groupe s'en prend surtout au régime du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi depuis que l'armée a destitué en juillet 2013 le président islamiste Mohamed Morsi.

En Turquie, quatre personnes soupçonnées de préparer un important attentat au nom de l'EI ont été arrêtées à Gaziantep, dans le sud-est, ont rapporté jeudi les médias locaux. La police a également saisi 150 kilos d'explosifs, deux Kalachnikov, ainsi que de nombreuses munitions. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!