Actualisé 07.04.2012 à 10:37

Delémont (JU)

L'élection de Miss Chine inspire une comédie

Le maire de Delémont sera la vedette d'un film. Intitulée «Win Win», cette comédie est une fiction librement adaptée autour de l'organisation, par Pierre Kohler, de la demi-finale de Miss Chine en 2006.

«Ce qui m'amuse, c'est que les scénaristes ont fait de leur héros le maire de Delémont alors que je n'étais pas encore élu. La fiction a dépassé la réalité», déclare Pierre Kohler dans une interview au quotidien «Le Matin», qui révèle samedi l'information avec «Le Quotidien Jurassien».

L'ex-conseiller national et ancien ministre PDC a cédé ses droits «parce que ce film transmet une bonne image du Jura et de Delémont», précise-t-il. Pierre Kohler ne croit pas qu'il tirera un bénéfice politique de ce film, puisque «mon nom n'apparaît pas et ma carrière politique est derrière moi».

Jean-Luc Couchard et Jean-Luc Bideau

Dans ce long-métrage réalisé par Claudio Tonetti, le maire de Delémont s'appelle Paul Girard. Il sera joué par le Belge Jean-Luc Couchard, que l'on a récemment vu dans «Rien à déclarer» de Dany Boon.

Son épouse sera interprétée par la Française Frédérique Bel, aperçue notamment dans «L'Amour dure trois ans» de Frédéric Beigbeder. L'acteur suisse Jean-Luc Bideau campera lui le président du PDC-Jura, concurrent de Pierre Kohler à la candidature de son parti au parlement fédéral.

Le long-métrage sera principalement tourné dans le Jura, où quelque 600 figurants seront recrutés, a indiqué à l'ats le producteur jurassien Pierre-Alain Meier. L'équipe de cette production helvético-franco-belge tournera même dans la propre maison du maire de Delémont.

Les acteurs pourront ensuite être aperçus à Genève, Neuchâtel, Saas Fee (VS) ou à Berne, sur la Place fédérale. Enfin, deux jours de tournage sont prévus en Chine, où une petite société de production China Film Corporation s'est engagée à distribuer le film.

«Win Win est un subtil mélange entre fiction et réalité», relève M.Meier. «Comme les Jurassiens ont suivi toute l'histoire de près, on ne peut pas mentir. Mais il faut aussi rendre le scénario compréhensible pour ceux qui ne sont pas au courant: un vrai défi d'écriture».

Sortie en 2013

Une sortie en salle est prévue pour début mars 2013. Pierre-Alain Meier, qui compte sur un effet «Bienvenue chez les Ch'tis», espère 100'000 entrées en Suisse romande, soit deux fois plus que «Home» d'Ursula Meier, mais cinq fois moins qu'»Intouchables» en Suisse.

Le budget du film s'élève à 4,5 millions de francs. Il est subventionné par l'Office fédéral de la culture, qui verse un million, et par la Fondation romande pour le cinéma (700'000 francs). La Ville de Delémont, le canton du Jura et la loterie Jura contribuent à hauteur de 250'000 francs. Coproductrice, la Radio Télévision Suisse apporte de son côté un million dans le panier.

Elu en 2008 à la mairie de Delémont, Pierre Kohler avait surpris tout le monde un an plus tôt en ne prétendant pas à un deuxième mandat au National. Retraité du Gouvernement jurassien à moins de 40 ans, il s'était lancé en 2006 dans un pari fou en organisant en Suisse la demi-finale de Miss Chine, une compétition suivie par près de 300 millions de téléspectateurs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!