Actualisé

Drame à Kehrsatz (BE)«L'électricité est catastrophique ici»

Les parents des enfants décédés après s'être électrocutés dans une baignoire mettent en cause des problèmes électriques dans leur logement. Tout comme une de leur voisine.

par
cho/jbm
Les parents des deux enfants morts électrocutés sont effondrés.

Les parents des deux enfants morts électrocutés sont effondrés.

cho

Pour Luul et Abdu Said, le monde a basculé dimanche soir. Ce couple somalien établi à Kehrsatz (BE) a perdu tragiquement ses deux fils Abdulahi et Mubarak. Les deux enfants, de 6 et 7 ans, se sont électrocutés à cause d'un foehn alors qu'ils se baignaient.

Les secours n'ont rien pu faire

«Mes garçons étaient dans la baignoire. Je me suis absentée un court instant pour m'occuper de mes autres enfants dans une seconde salle de bains. Lorsque je suis revenue, ils gisaient inconscients dans le bassin» raconte la mère qui cache à peine ses larmes. Voyant le foehn, elle comprend très vite ce qui s'est passé. «J'ai ôté la prise et j'ai ressenti également une secousse électrique. Puis j'ai sorti les petits de l'eau et je leur ai apporté les premiers soins.» Les secours appelés ensuite n'ont rien pu faire.

Des problèmes électriques

«Dieu nous les a offerts et Dieu nous les a repris. Nos trésors sont morts. Ils nous manquent», se lamente la mère de huit enfants. Elle ajoute que des problèmes électriques ont été constatés dans l'immeuble mais que rien n'a encore été réglé. La femme assure ainsi que certains appareils électroniques ont cessé de fonctionner après quelques jours d'utilisation seulement. Idem pour les ampoules qui sont parfois à bout après quelques jours.

Une autre locatrice de l'immeuble a constaté les mêmes problèmes. «L'électricité est catastrophique ici. Les plombs sautent tout le temps», raconte cette voisine, qui ne parvient pas à se sortir les atroces images de dimanche dernier de la tête. En entendant les cris, elle s'est immédiatement précipitée dans l'appartement de Luul et Abdu Said: «J'ai vu les deux corps inanimés.» La femme est elle même mère de deux filles. Elle compte désormais déménager au plus vite: «Je n'attendrai pas jusqu'à ce qu'il se passe à nouveau quelque chose.»

Gérance déjà une fois sous le feu des critiques

L'immeuble locatif est géré par Axxina Immobilien, qui a son siège à Grange (SO). Ce n'est pas la première fois que la gérance doit faire face à des critiques. En 2013, des habitants d'un immeuble du même quartier s'étaient plaints des mauvaises conditions dans lesquelles ils vivaient dans l'émission «Schweiz aktuell» de la télévision alémanique SRF.

Personne de chez Axxina n'a voulus prendre postion face aux récentes critiques. Leonz Meyer, président du conseil d'administration de Gerimax AG, entreprise à qui appartient l'immeuble en question, a quant à lui adressé ses sincères condoléances à la famille: «Nous allons mener une enquête pour nous assurer que l'installation électrique est en ordre.» Il assure ne pas avoir été au courant des problèmes signalés. «Cela aura des conséquences s'il devait réellement y avoir un soucis.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!