Actualisé 19.10.2009 à 18:34

Electro

L'electro top classe du duo suisse Yello

Après six ans de silence, le plus impressionnant des duos helvétiques fête ses 30 ans de carrière avec un CD d'une classe folle.

de
Olivier Delaloye

Un beat à la bouche suivi d'un rythme léger et funky accompagné d'une multitude de sons enveloppent un phrasé d'une voix grave. En l'espace de trente secondes, nous voilà replongés dans l'univers propre à Boris Blank et Dieter Meier. Si le premier compose et arrange les chansons de Yello depuis trois décennies, l'autre a su, par ses textes et sa voix, imposer un style de par le monde.

Précurseur d'une tendance electro dans les années 1980, Yello n'a jamais cherché à faire autre chose que du Yello. Ce douzième album en est une preuve de plus. Interprétée par la Lucernoise Heidi Happy, «You Better Hide» berce par son ambiance feutrée et jazzy, guidée par la trompette de Till Brönner. On retrouve le trompettiste de jazz allemand au centre du morceau instrumental glamour «Till Tomorrow». Sans bouleverser cette atmosphère créée dès le départ mais en accélérant le rythme, le duo prouve avec «Part Love» qu'il n'a rien perdu de son inspiration. Cette chanson, arrangée avec sobriété, s'écoute sans fin.

Lorsque Boris Blank remplace Dieter Meier au chant sur «Trackless Deep», on est surpris par la douceur que sa voix impose tout au long de cette agréable ballade. Même si on peut regretter le manque d'extravagance de cet album, il s'en dégage un réel pouvoir de séduction.

Yello, «Touch»

Déjà disponible.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!