Actualisé

Haute-Ajoie (JU)L'élu était indiscipliné: il est destitué

Un membre de l'exécutif a été révoqué au terme d'une enquête disciplinaire. Il tenait des propos agressifs et toute collaboration avec ses collègues était devenue impossible.

par
Caroline Gebhard

Michel Baconat, le maire, ne cache pas son soulagement. En révoquant Gérard Guédat, son collègue du Conseil communal, la Cour administrative a reconnu que son comportement empêchait l'exécutif de fonctionner normalement. «Les problèmes avec lui sont apparus dès le début de la législature, en 2009, résume le maire. Il vient de Roche-d'Or, petit village de 34 habitants où les gens vivent un peu en autarcie. Il a eu beaucoup de mal à s'intégrer.»

Ces difficultés se sont traduites par des propos agressifs et une propension à remettre en cause les décisions du collège. Injoignable mercredi, l'homme s'est même invité à des séances où il n'était pas convié. «Il était toujours convaincu d'avoir raison», poursuit Michel Baconat. Suspendu en avril 2011 à l'ouverture d'une enquête disciplinaire, Gérard Guédat avait d'ailleurs déclaré aux enquêteurs: «Si je réintègre le Conseil communal, je ne changerai rien à ma manière de fonctionner.»

Depuis, il n'a pas cessé d'interpeller les autres élus. «Il vient à l'assemblée communale avec ses séries de questions: c'est son droit de citoyen», poursuit le maire. Qui ne serait pas étonné de voir son ancien collègue se présenter aux prochaines élections d'octobre. La dernière fois, il était le seul candidat pour représenter son village au sein de la commune fusionnée de Haute-Ajoie. «Cela dépendra des gens de Roche-d'Or», conclut Michel Baconat.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!