Fusillade en Arizona: L'élue du Congrès grièvement blessée
Actualisé

Fusillade en ArizonaL'élue du Congrès grièvement blessée

Gabrielle Giffords, 40 ans, était hospitalisée dans un état grave samedi après avoir été blessée à la tête dans une fusillade au cours d'un meeting politique. Six autres personnes sont mortes.

Une parlementaire démocrate américaine, Gabrielle Giffords, 40 ans, était hospitalisée dans un état grave samedi après avoir été blessée à la tête dans une fusillade au cours d'un meeting politique en Arizona, provoquant un choc dans le pays.

Plusieurs médias américains avaient fait état de son décès avant qu'une porte-parole de l'hôpital universitaire de Tucson (Arizona, sud-ouest) ne démente cette information.

«Gabrielle Giffords est en vie. Elle est actuellement en salle d'opération», a déclaré à l'AFP Darci Slaten, une porte-parole de l'hôpital.

«Neuf autres victimes de tirs sont à l'hôpital», a-t-elle ajouté, précisant sur la chaîne CNN qu'il y avait un enfant parmi ces personnes, toutes «dans un état grave, voire critique».

Six personnes ont été tuées et dix-huit au total ont été touchées par les balles, a précisé un porte-parole de la police, Richard Kastigar, sur CNN.

Le tireur a été arrêté. Selon la chaîne Fox News, la police rechercherait un second suspect. On ignorait dans un premier temps les motivations de cette fusillade que le président Barack Obama a qualifiée «de tragédie innommable» et d'«acte insensé».

Stupeur chez les démocrates

La chef de la minorité démocrate à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, s'est dite «profondément attristée» par cet acte «insensé et inconcevable». Le nouveau chef de la majorité républicaine, John Boehner, s'est dit «horrifié» par la nouvelle.

Le tireur a ouvert le feu alors que Gabrielle Giffords participait à un meeting politique sur le parking d'un grand magasin à Tucson.

Selon la radio publique NPR, l'homme a cherché à s'enfuir et a été plaqué au sol par un témoin avant d'être arrêté. Selon des témoins, il s'agirait d'un jeune homme n'ayant pas plus d'une vingtaine d'années.

Andrea Gooden, qui se trouvait dans un bureau de l'autre côté de la rue, a indiqué à Fox News avoir entendu une série de coups de feu suivie «immédiatement après de personnes courant sur le parking».

Un autre témoin a dit à la chaîne CNN avoir compté de 15 à 20 coups de feu et vu des personnes fuyant la scène en criant avant que la police et les véhicules de secours n'arrivent sur les lieux environ deux minutes après.

Des images des télévision ont montré des secouristes transportant des civières vers des hélicoptères.

Gabrielle Giffords a été élue pour la première fois à la Chambre des représentant en 2006.

Elle est mariée avec l'astronaute Mark Kelly, qui doit commander l'équipage de la navette Endeavour, en principe le dernier vol d'un orbiteur américain prévu au printemps.

(afp)

Obama déplore «une tragédie pour tout le pays»

Le président américain Barack Obama a déploré samedi «une tragédie pour tout le pays», après la fusillade qui a tué au moins cinq personnes dans l'Arizona, précisant qu'un juge et une fillette avaient péri lors de l'attentat qui a blessé grièvement une parlementaire.

Lors d'une intervention solennelle en direct à la télévision, M. Obama a qualifié la fusillade «d'acte innommable» et indiqué qu'une enquête était en cours pour laquelle il a dépêché sur place le directeur de la police fédérale (FBI), Robert Mueller.

«Ce n'est pas seulement une tragédie pour les victimes: c'est une tragédie pour l'Arizona et pour tout le pays», a déclaré M. Obama depuis la Maison Blanche.

M. Obama a précisé qu'une enfant «d'à peine neuf ans» avait été tuée dans la fusillade qui s'est déroulée dans la ville de Tucson (Arizona, sud-ouest des Etats-Unis), ainsi qu'un juge fédéral, John Roll.

M. Obama a rendu hommage à la représentante démocrate Gabrielle Giffords, grièvement blessée par balle, qu'il a présentée comme une de ses «amies».

Le chirurgien de l'élue «optimiste» sur son état

Le chirurgien de la parlementaire américaine Gabrielle Giffords, blessée à la tête samedi dans une fusillade qui a fait six morts, s'est dit «très optimiste sur son rétablissement». «Elle est dans un état critique. Son opération est terminée et à ce stade, je suis optimiste concernant son rétablissement», a déclaré le Dr Peter Rhee, de l'hôpital universitaire de Tucson (Arizona), où la représentante démocrate a été transportée.

Gabrielle Giffords «va être transférée en unité de soins intensifs» et «est sous anesthésie pour le moment», a ajouté le chirurgien, qui a confirmé qu'elle avait été blessée d'une seule balle qui lui a traversé la tête.

Le médecin a ajouté qu'une personne était morte parmi les 10 victimes de tirs transportées à l'hôpital universitaire, et qu'il s'agissait d'un «jeune enfant».

Ton opinion