Actualisé 24.01.2011 à 17:21

Concert d'Indochine«L'émotion nous fait oublier le froid»

Des fans d'Indochine ont installé leur tente devant Les Docks de Lausanne, en prévision du concert de lundi soir. Certains sont là depuis samedi malgré le froid.

von
cbx/cdu

Couverture de survie, thermos pour faire face aux -5 degrés annoncés lundi matin. Les fans d'Indochine sont prêts à braver le froid pour être aux premières loges. Certains férus du groupe français ont même installé leur tente deux jours avant le concert prévu lundi soir, devant le bâtiment des Docks, à Lausanne. «Les premiers sur place étaient quatre Français», précise Delphine Garcia, assistante de production aux Docks. «Ils sont arrivés samedi soir!»

Mais la détermination de ces groupies n'a pas de limite. «On a dû demander qu'ils se reculent, car certains avaient même collé leur tente à l'entrée des Docks.»

Alexandra, une Lausannoise mineure, a pour sa part passé la nuit de dimanche à lundi sur place. Au lever, l'intérieur de sa tente était recouvert de gel.

«C'est du jamais vu»

Indochine ayant donné un concert dimanche à Clermont-Ferrand, en France, certains passionnés sont partis du concert pour venir directement en Suisse. Les fans semblent plutôt jeunes. «Ce ne sont pas les vieux fans d'Indochine qui sont présents. Ils ont plutôt entre 18 et 25 ans, et sont bien organisés.»

Quant à savoir si la salle lausannoise a déjà connu pareille affluence, Delphine Garcia est catégorique: «C'est de la folie. C'est du jamais vu. C'est exceptionnel!»

Le concert se jouera à guichet fermé, les 1000 places ayant été vendues en moins d'une minute. Les portes s'ouvriront à 19h et le concert débutera vers 20h30.

Deux fans racontent leur séjour glacial (Vidéos: Céline Duruz)

Ambiance devant la porte des Docks, lundi matin

Dix derniers billets en vente

Les fans pouvaient également trouver dix billets en vente aux Docks de Lausanne, lundi. Mis en vente à 10h, tous ont trouvé rapidement preneur.

Rondes régulières la nuit

Le terrain où les fans d'Indochine ont planté leurs sardines dépend du domaine privé. La police lausannoise n'est donc pas intervenue pour chasser les passionnés du groupe français. En revanche, des agents ont effectué des rondes régulières de nuit, dès vendredi, pour s'assurer que personne ne souffrait d'hypothermie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!