Marché du travail: L'emploi a progressé en Suisse au 1er trimestre

Actualisé

Marché du travailL'emploi a progressé en Suisse au 1er trimestre

L'emploi a progressé en Suisse au premier trimestre 2015. Le nombre de postes a augmenté en comparaison annuelle de 0,8% à 4,225 millions. Les places vacantes sont en recul.

La croissance du nombre d'emplois a de nouveau eu lieu principalement dans le secteur tertiaire, selon le baromètre de l'emploi de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publié mardi. La hausse y atteint 1% ou 31'000 postes à 3,189 millions.

Les augmentations les plus importantes du tertiaire ont été observées dans les télécommunications ( 7% ou 2000) et dans les activités pour la santé ( 4,4% ou 13'000). Certaines branches subissent toutefois un recul comme l'hébergement et la restauration (-0,7%) ou les activités immobilières (-1,9%).

Progression moindre

La progression dans le secteur secondaire n'a pas été aussi importante que dans le tertiaire. Elle se monte à 2000 unités ou 0,1% pour se monter à 1,036 million d'emplois.

L'évolution au 1er trimestre a été positive dans la construction ( 0,6%) ou par exemple dans la fabrication de produits électroniques et l'horlogerie ( 0,4%). Certaines branches sont en net recul comme la fabrication de produits métalliques (-2,9%) ou la cokéfaction, raffinage et industrie chimique (-2,7%).

Exprimé en équivalents plein temps, le volume de l'emploi se situait à 3,566 millions, soit une croissance de 0,8%. La hausse dans le secteur secondaire n'est pas aussi importante ( 0,1%) que celle du tertiaire ( 1,1%). Désaisonnalisé, et comparé au 4e trimestre 2014, l'emploi a un peu progressé dans le secteur secondaire ( 0,1%) mais il a légèrement baissé dans le tertiaire (-0,1%).

Au 1er trimestre 2015, les sept grandes régions de Suisse ont enregistré une augmentation de l'emploi en comparaison annuelle. L'emploi a progressé le plus fortement dans la Suisse du Nord-Ouest et en Suisse centrale ( 1,2% dans chaque région).

Dans la région lémanique, la croissance n'est que de 0,1% et dans l'Espace Mittelland de 0,8%. Dans le secteur secondaire, l'emploi n'a reculé que dans l'Espace Mittelland (-1%). Dans le tertiaire, toutes les grandes régions ont enregistré une hausse de l'emploi.

Croissance ralentie

Côté places vacantes, elles sont en recul sur un an de 6% ou de 3200 unités toutes branches confondues. Elles ont diminué de 15,9% dans le secteur secondaire et de 2,5% dans le tertiaire.

Au 1er trimestre 2015, les entreprises qui prévoyaient de maintenir leur effectif de personnel lors du trimestre suivant représentaient 71,9% de l'emploi total. Celles qui indiquaient attendre une hausse ou une baisse comptaient respectivement pour 10% et 5,5%. Quant à celles qui ne se prononçaient pas, elles représentaient 12,6%.

L'indicateur des prévisions d'évolution de l'emploi a reculé par rapport à l'année précédente. Comme il est toujours supérieur à 1,00, cela laisse toutefois entrevoir que les effectifs vont encore augmenter ou du moins rester à leur niveau actuel pendant le trimestre à venir, note l'OFS.

Les prévisions sont les plus favorables dans la branche activités informatiques et services d'information. Dans la fabrication de produits métalliques, dans la fabrication de machines et d'équipements et dans l'hébergement et la restauration, il faut s'attendre à un recul de l'emploi au prochain trimestre.

Par rapport au même trimestre de l'année précédente, l'indicateur des difficultés de recrutement de personnel qualifié est en hausse dans le secteur secondaire ( 2%), mais en légère baisse dans le tertiaire (-0,2%). (ats)

Ton opinion