Vol d'un Degas: L'employé a retrouvé sa liberté

Actualisé

Vol d'un DegasL'employé a retrouvé sa liberté

Un employé du musée Cantini a été remis en liberté vendredi après-midi sans charge retenue contre lui, après avoir été placé en garde à vue à la suite du vol d'un pastel de Degas exposé dans ce musée.

Le tableau n'a toujours pas été retrouvé.

«La garde à vue a été levée, il a été libéré, l'enquête se poursuit», a déclaré la source judiciaire. Le matin même, le vol d'un pastel d'Edgar Degas intitulé «Les choristes», prêté au musée Cantini par le musée d'Orsay le temps d'une exposition, avait été constaté. Le tableau avait été dévissé.

Peint en 1877, ce petit tableau de 32 cm sur 27 est estimé à 800 000 euros (1,2 million de francs). La toile volée faisait partie d'une sélection de 200 oeuvres venues d'Allemagne, Suisse, Italie, Canada, Etats-Unis ainsi que des musées du Louvre et d'Orsay pour une exposition intitulée «De la scène au tableau».

(ats/afp)

Ton opinion