Suisse: L'énergie renouvelable remplacera bientôt le nucléaire
Actualisé

SuisseL'énergie renouvelable remplacera bientôt le nucléaire

Dans 6 ans, les parcs éoliens et les installations solaires pourraient remplacer la moitié de la production de l'énergie nucléaire, selon Energie future suisse.

L'éolienne «Adonis» à Charrat en Valais. Selon Energie future suisse, si les investissements dans les énergies renouvelables gardent le même rythme, «dans environ six ans, toutes les centrales nucléaires suisses pourront être remplacées par de l'énergie renouvelable»

L'éolienne «Adonis» à Charrat en Valais. Selon Energie future suisse, si les investissements dans les énergies renouvelables gardent le même rythme, «dans environ six ans, toutes les centrales nucléaires suisses pourront être remplacées par de l'énergie renouvelable»

photo: Keystone

Les fournisseurs suisses d'énergie et les investisseurs ont investi durant les cinq dernières années près de sept milliards de francs à l'étranger dans des installations à énergie renouvelable. Ces dernières livrent chaque année plus de 6,5 Térawatt/h en électricité.

En comparaison, les installations en Suisse qui profitent de la rétribution à prix coûtant (RPC) produisent chaque année un total de 3,4 TW/h d'énergie renouvelable, comme l'a indiqué jeudi Energie future suisse dans un communiqué.

La moitié de la production

En conséquence, les parcs éoliens et les installations solaires en mains suisses pourraient déjà quasiment remplacer la moitié de la production de l'énergie nucléaire.

Si les investissements dans les énergies renouvelables gardent le même rythme, «dans environ six ans, toutes les centrales nucléaires suisses pourront être remplacées par de l'énergie renouvelable», renchérit Energie future suisse.

Une liste d'attente pleine

Les centrales nucléaires ont fourni l'année dernière 22 TWh et ont couvert un tiers des besoins locaux en électricité. À côté des bénéficiaires actuels de la RPC, à la fin du mois de juin, les nouveaux ont reçu une décision de financement positive pour une production supplémentaire de 3,8 TWh.

D'autres projets se trouvent encore sur la liste d'attente de la RPC pour une production supplémentaire de 6,4 TWh.

Votation en novembre

Les investissements massifs à l'étranger s'expliquent selon Energie future suisse par des rémunérations attractives, des constructions rapides, une planification bon marché - en particulier en ce qui concerne l'énergie éolienne - et souvent des emplacements mieux adaptés.

En novembre, le peuple suisse devra prendre position sur l'initiative «pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire». Il décidera s'il y a lieu de signifier une durée maximale d'exploitation de 45 ans pour les centrales déjà existantes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion