Los Angeles: L'enfance difficile de Troian Bellisario
Actualisé

Los AngelesL'enfance difficile de Troian Bellisario

A trop vouloir faire plaisir à ses parents quand elle était enfant, l'actrice a fini par ne plus savoir qui elle était vraiment.

par
jfa
L'actrice va bien aujourd'hui.

L'actrice va bien aujourd'hui.

Troubles alimentaires, automutilation, refus de se faire plaisir: l'enfance et l'adolescence de l'actrice de la série «Pretty Little Liars» n'ont pas été une partie de plaisir. La jeune femme, aujourd'hui âgée de 28 ans et épanouie, a expliqué au magazine «Seventeen» qu'elle avait une fâcheuse tendance à se mettre une immense pression sur les épaule, il y a quelques années.

La petite Troian était en effet persuadée qu'elle devait à tout prix faire plaisir à ses parents en étant parfaite, peu importe les conséquences. «Je pensais simplement que si j'exprimais de la tristesse ou que j'étais en colère, ils me renieraient.»

A force de garder tout ses sentiments à l'intérieur, l'adolescente a fini par craquer et a commencer à se faire du mal en se privant de nourriture, de sorties avec ses amis ou en s'automutilant. «Je me punissais en fonction de ce que je pensais de ma journée», a-t-elle expliqué.

C'est grâce à ses amis que la brune s'en est sortie. Tombés sur son journal intime dans lequel elle écrivait ce qu'elle ressentait, ils l'ont menacée d'en parler à ses parents si elle ne faisait rien pour aller mieux. «Mon monde a explosé ce jour-là, ça m'a fait me demander ce qui pouvait me rendre heureuse.»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion