Actualisé 16.10.2012 à 14:53

Genève

L'enquête peut continuer contre Erwin Sperisen

Poursuivi pour des exécutions extrajudiciaires dans son pays, Erwin Sperisen, l'ex-chef de la police du Guatemala essuie un nouveau revers devant la justice genevoise.

La mise en détention provisoire s'inscrit dans le cadre de la procédure pénale ouverte à Genève pour assassinats.

La mise en détention provisoire s'inscrit dans le cadre de la procédure pénale ouverte à Genève pour assassinats.

Le procureur Yves Bertossa ne sera pas récusé et il peut poursuivre l'instruction. La Chambre pénale de recours de la Cour de justice de Genève a refusé la demande de récusation du premier, a communiqué mardi le Ministère public genevois. Elle a jugé celle-ci infondée et a estimé qu'il n'existait aucun soupçon de prévention ou de partialité de la part du procureur à l'encontre d'Erwin Sperisen.

Pour mémoire, l'ex-chef de la police civile guatémaltèque Erwin Sperisen est soupçonné d'avoir été impliqué dans diverses exécutions extrajudiciaires commises alors qu'il était directeur de la police nationale du Guatemala de juillet 2004 à mars 2007.

Assassinats

Il est en détention provisoire à la prison de Champ-Dollon. L'ancien directeur a été arrêté à Genève le 31 août dernier. Binational suisse et guatémaltèque, 42 ans, domicilié à Genève, Erwin Sperisen, a déjà été débouté en août dernier par la justice genevoise. Il avait fait recours contre son maintien en détention.

Sa mise en détention provisoire s'inscrit dans le cadre de la procédure pénale ouverte à Genève pour assassinats, suite aux dénonciations de plusieurs associations déposées en 2007 et 2008. Les éléments transmis fin 2011 par les autorités guatémaltèques et de récents développements dans l'enquête fondent d'importants soupçons quant à l'implication du prévenu dans ces faits.

Etant donné sa nationalité suisse, le prévenu n'est pas sujet à extradition et son domicile à Genève entraîne la compétence des autorités de poursuite pénale genevoises. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!