Affaire David Petraeus: L'enquête s'étend au FBI
Actualisé

Affaire David PetraeusL'enquête s'étend au FBI

Un agent du FBI ayant travaillé sur le dossier qui a conduit à la démission du chef de la CIA David Petraeus fait lui-même l'objet d'une enquête interne à propos de son comportement.

L'agent, qui n'a pas été identifié, a envoyé des photos de lui torse nu à Jill Kelley, la femme habitant en Floride qui lui avait demandé de l'aide après avoir reçu des courriels de menace.

Il s'est avéré que ces emails provenaient de Paula Broadwell, et les investigations subséquentes ont permis d'établir que Mme Broadwell avait entretenu une liaison avec le chef de la CIA. Ce scandale a conduit David Petraeus à démissionner de son poste vendredi.

L'agent du FBI avait été retiré de l'affaire l'été dernier et il fait à présent l'objet d'une enquête interne, selon le «Wall Street Journal».

Selon des sources anonymes citées par le quotidien, les supérieurs de l'agent en question ont commencé à se poser des questions en voyant l'enquêteur devenir complètement «obsédé» par le dossier sur lequel il travaillait.

Ils ont alors découvert des courriels envoyés par l'agent avec des photos de lui torse nu.

L'aveu de l'infidélité conjugale du directeur de la CIA a terni la gloire du plus populaire des généraux américains et enterré les spéculations sur l'avenir politique d'un homme que beaucoup voyaient concourir un jour pour la Maison Blanche, sous les couleurs républicaines. (afp)

Perquisition chez Broadwell

Des agents du FBI ont perquisitionné lundi soir le domicile de Paula Broadwell, la femme qui a entretenu, une relation extra-conjugale avec l'ancien général David Petraeus, qui a quitté ses fonctions de directeur de la CIA.

Le FBI s'est rendu lundi soir chez Paula Broadwell à Charlotte, en Caroline du Nord, a annoncé Mme Lynch sans en préciser les raisons. Les agents du FBI se sont présentés chez Mme Broadwell avec des boîtes en carton souvent utilisées pour réunir des éléments de preuve lors de perquisitions. Ils sont rentrés par le garage de la résidence, sous les yeux des médias.

Un général également impliqué

L'américain John Allen, commandant des forces de l'Otan en Afghanistan, est l'objet d'une enquête pour avoir envoyé des courriels «inappropriés» à une femme liée au scandale sexuel dans lequel l'ex-chef de la CIA David Petraeus est impliqué.

Cette information constitue un nouveau coup de théâtre dans le scandale qui a éclaté quelques jours après la réélection du président Barack Obama.

«Il est très affecté»

David Petraeus «regrette à beaucoup d'égards» cette affaire, selon un de ses proches contacté lundi par l'AFP.

«Il le regrette à beaucoup d'égards, je ne pense pas que qui que ce soit puisse imaginer comme ça l'a affecté lui, sa famille, et à un certain niveau le pays, parce qu'il occupait un poste qui réclamait un engagement total», a déclaré Steve Boylan, ami et ancien porte-parole de David Petraeus.

Ton opinion