Actualisé 08.04.2020 à 13:46

Genève

L'enseignante avait piqué dans la caisse de l'école

La justice a condamné une professeure, qui a détourné 30'000 francs. Une somme prévue notamment pour financer des classes vertes.

de
dra
AFP

L'argent devait servir aux sorties de classe ou aux camps scolaires, il a terminé dans sa poche. Une enseignante a dérobé environ 30'000 francs dans les caisses de son école, durant trois années. Condamnée l'an passé pour gestion déloyale et faux dans les titres, elle a écopé d'une peine pécuniaire avec sursis, d'une amende de 5000 francs et a été licenciée, révèle la «Tribune de Genève». Selon la prévenue, qui n'a pas contesté sa sanction, d'importants soucis personnels seraient à l'origine de ses actes.

La fonctionnaire a cependant recouru contre son licenciement, qu'elle jugeait disproportionné. Décrite comme une personne «très engagée et excellente enseignante», cette dernière souhaitait que lui soit accordée une seconde chance pour continuer à exercer son métier, qu'elle aime. Le mois dernier, la Chambre administrative a cependant confirmé sa révocation, jugeant «la gravité des actes commis incompatibles avec les missions d'instruction et d'éducation».

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!