Espagne: L'enterrement de vie de jeune fille vire à la tragédie
Publié

EspagneL'enterrement de vie de jeune fille vire à la tragédie

Une jeune femme de 27 ans a fait une chute mortelle de 30 mètres depuis le balcon d'une chambre qui n'était pas la sienne. Homicide? Somnambulisme? Le mystère plane.

par
joc
Kirsty était mariée depuis septembre 2016.

Kirsty était mariée depuis septembre 2016.

Facebook

Une Britannique de 27 ans a perdu la vie dans des circonstances encore troubles, samedi à Benidorm (sud-est). Kirsty Maxwell, mariée depuis septembre dernier, était en vacances avec un groupe de 20 femmes pour célébrer l'enterrement de vie de jeune fille d'une amie. Vers 4 heures du matin samedi, tout ce petit monde est allé se coucher mais Kirsty, qui n'arrivait pas à dormir, a quitté sa chambre deux heures plus tard. Habillée mais pieds nus, elle est partie faire un tour, rapporte «The Sun».

En voulant revenir dans sa chambre, la Britannique s'est visiblement trompée d'étage. Après avoir frappé à une porte au 10e étage, elle s'est retrouvée nez à nez avec cinq Britanniques ivres et sous l'emprise de la drogue. Ce qui s'est passé ensuite est un mystère. Une seule certitude: la jeune femme a fait une chute mortelle de 30 mètres depuis le balcon de cette chambre.

Suspecté d'homicide, un homme de 32 ans a été arrêté quelques heures après le drame. Il a été relâché dans la foulée, aucune charge n'ayant été retenue contre lui pour le moment. L'avocat du Britannique affirme que son client a demandé à Kirsty de s'en aller après qu'elle eut frappé à la porte. Mais la jeune femme serait tout de même entrée, se serait dirigée vers la salle de bains et aurait tenté de grimper à l'extérieur d'une petite fenêtre. Elle aurait ensuite traversé la pièce principale et aurait sauté du balcon. La police n'exclut pas la piste du somnambulisme.

La famille de la victime, elle, a engagé son propre avocat pour appuyer la thèse de l'homicide. Le juge d'instruction soupçonne le trentenaire d'avoir jeté la jeune femme par le balcon où de l'avoir forcée à le faire en l'intimidant. L'homme sera convoqué devant la justice ultérieurement.

Ton opinion