Public Eye Awards: L'entreprise la plus nocive récompensée
Actualisé

Public Eye AwardsL'entreprise la plus nocive récompensée

Désignant les pires entreprises de l'année, les Public Eye Awards seront remis le 27 janvier prochain à Davos. Les internautes sont invités à faire leur choix parmi six candidats, dont une entreprise suisse.

par
jbm

Créés en 2000, les Public Eye Awards sont remis par Greenpeace et la Déclaration de Berne aux entreprises les plus irresponsables en matière de respect des droits humains et de l'environnement. Cette année, six candidats ont été sélectionnés par un jury indépendant, dans une liste de plus de 40 entreprises dénoncées par diverses ONG.

Les six nominés

La banque britannique Barclays a été nominée pour ses activités spéculatives en matière de produits alimentaires. Ses opérations ont pour conséquences une hausse des prix.

La nomination de l'entreprise minière américaine Freeport McMoran est due à son exploitation très polluante de la mine de Grasberg, en Indonésie, selon les organisateurs du prix. Chaque jour, quelque 230'000 tonnes de déchets chargés de métaux lourds sont déversés dans la nature.

Le groupe sud-coréen Samsung est sélectionné à cause de l'utilisation de produits hautement toxiques dans ses usines. Greenpeace et la Déclaration de Berne estiment qu'au moins 140 personnes ont contracté des cancers et près de 50 jeunes travailleurs sont morts à cause de son utilisation.

L'entreprise énergétique japonaise Tepco fait partie des sélectionnés à cause de sa gestion de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima et de ses failles en matière de sécurité.

La cinquième nomination revient au brésilien Vale, deuxième entreprise minière de la planète et plus gros producteur de minerai du monde. Violation des droits humains et surexploitation de la nature font partie des reproches formulés par le jury des Public Eye Awards.

Enfin, l'entreprise d'agrochimie suisse Syngenta a été choisie par le jury pour sa commercialisation du Paraquat, un herbicide toxique. Dans les pays du Sud, des milliers de personnes auraient été empoisonnées après avoir utilisé ce produit.

Les lauréats seront «honorés» le 27 janvier prochain à midi, en marge du Forum économique de Davos.

Retrouvez l'humoriste romand Karim Slama, qui explique la marche à suivre pour participer au choix du vainqueur:

Vous aussi, participez à l'élection

Dès le 5 janvier et jusqu’au 26 janvier prochain à minuit, les internautes pourront désigner leur «favori» en se rendant sur le site publiceye.ch.

Ton opinion