Union européenne: L'éolien pourrait couvrir 15,7 % en 2020
Actualisé

Union européenneL'éolien pourrait couvrir 15,7 % en 2020

Les éoliennes pourraient remplir près de 16% de la demande en électricité en 2020.

L'énergie éolienne couvre actuellement 5,3% de la demande en électricité de l'UE.

L'énergie éolienne couvre actuellement 5,3% de la demande en électricité de l'UE.

L'éolien pourrait couvrir 15,7% de la demande en électricité dans l'Union européenne en 2020 si les investissements sont consentis et si des objectifs contraignants sont imposés aux Etats, a estimé mardi l'European wind energy association (EWEA), le lobby des producteurs d'éolien.

L'énergie éolienne couvre actuellement 5,3% de la demande en électricité de l'UE avec une capacité installée de 84,34 GigaWatts (GW) dont 81,4 GW sur terre et seulement 2,9 GW en offshore, souligne l'EWEA dans un rapport publié mardi à Bruxelles.

Si les conditions demandées par les producteurs sont remplies, elle devrait se doter d'une capacité de production de 230 GW en 2020 (190 GW sur terre et 40 GW offshore) permettant de couvrir 15,7% de la demande en 2020, soit l'équivalent de la consommation de tous les foyers réunis de la France, de l'Allemagne, de la Pologne et du Royaume-Uni, soutient le rapport.

Mais pour cela, l'Union européenne doit imposer des objectifs contraignants aux Etats membres pour porter la part des renouvelables dans la consommation d'électricité de 19% actuellement à 34% en 2020, souligne l'EWEA.

Or c'est le point d'achopppement du développement des énergies renouvelables, car si les Etats de l'UE ont présenté leurs plans d'actions nationaux au début de l'année, la majorité d'entre-eux refuse tout objectif national contraignant.

L'Union européenne s'est fixé un objectif de 20% d'énergies renouvelables dans sa consommation d'électricité en 2020.

Selon les estimations de la Commission, l'éolien devrait assurer 9,4% de la demande en électricité de l'UE en 2015, 15,7% en 2020 et 28,5% en 2030.

L'Union européenne doit également consentir d'importants investissements dans des infrastructures pour le transport de l'électricité éolienne depuis les sites de productions jusqu'aux consommateurs, insiste l'EWEA.

Pour parvenir à cette capacité de 230 GW en 2020 grâce à l'éolien, l'UE devrait investir annuellement 26,6 milliards d'euros (16,2 milliards sur terre et 10,4 milliards pour les installations en mer), précise l'association.

L'UE économiserait alors 23,9 milliards d'euros sur sa facture pétrolière avec un baril à 97,4 euros et réduirait ses émissions annuelles de CO2 de 341,6 millions de tonnes.

Pour parvenir aux objectifs préconisés par l'EWEA, la France devrait multiplier par quatre sa capacité de production d'électricité éolienne, et la porter de 5,6 GW en 2010 à 23 GW en 2020, dont 4 GW des parcs éoliens en mer à créer.

Le gouvernement français a lancé en juillet un premier appel d'offres pour la construction de 600 éoliennes d'une capacité de 3.000 MW à installer d'ici à 2015 en mer au large des côtes de la Manche et de l'Atlantique. L'objectif français est de produire 6.000 MW en 2020.

L'Allemagne devrait pour sa part pratiquement doubler sa capacité et la porter de 27,2 GW (27,12 GW sur terre et 0,92 GW en mer) à 49 GW (41 GW sur terre et 8 en mer).

Tous les Etats de l'UE sont appelés à des efforts considérables, insiste l'EWEA. La Finlande devrait multiplier sa capacité de production par 9, le Luxembourg par 7, le Royaume-Uni et la Grèce par 5, la Belgique, les Pays Bas et la Suède par 4, l'Espagne et le Danemark par 2. (afp)

Ton opinion