L'éolienne et le solaire à la portée de tout un chacun
Actualisé

L'éolienne et le solaire à la portée de tout un chacun

Le designer Philippe Stark veut démocratiser les énergies renouvelables.

Trier ses ordures, prendre une douche au lieu d'un bain, fermer les interrupteurs, c'est à peu près tout ce que le commun des mortels peut faire jusqu'ici pour contribuer à un monde durable, a confié au Figaro le designer vedette Philippe Stark. En plus, celui-ci n'y gagne pratiquement rien. Mais les choses pourraient changer. Philippe Stark va commercialiser une éolienne individuelle pour démocratiser l'accès aux énergies renouvelables.

Celle-ci aura un look design et six tailles différentes. Vendue entre 300 à 400 euros (472 et 629 fr.), elle permettra d'économiser de 10 à 60% des besoins énergétiques individuels. «Vous allez économiser de l'argent, mais aussi en gagner; car, quand vous êtes en vacances, vous aller renvoyer votre énergie dans le réseau qui va vous l'acheter», affirme le créateur. Cette démarche n'est pas isolée. Le fabricant japonais Sharp va coupler un téléviseur avec un panneau solaire pour que le poste s'auto-alimente.

La table solaire canadienne Solo produit, elle, 73 kWh d'électricité par an. C'est la consommation annuelle d'un ordinateur portable allumé 12 heures par jour. Petit bémol: elle coûte 14500 fr. Plus modeste, la société Hymini a lancé l'éolienne personnelle de poche à emporter sur soi. Sa batterie permet d'alimenter un iPod pendant 40 minutes ou un téléphone portable. Elle est vendue 57 fr.

Giuseppe Melillo

Ton opinion