Renvoi d'étrangers: L'EPER prône un double non le 28 novembre
Actualisé

Renvoi d'étrangersL'EPER prône un double non le 28 novembre

L'Entraide Protestante Suisse (EPER) s'engage pour le rejet de l'initiative sur les étrangers criminels et le contre-projet du Conseil fédéral.

L'Entraide Protestante Suisse (EPER) recommande de rejeter l'initiative sur le renvoi des étrangers criminels ainsi que le contre-projet du Conseil fédéral.

Ces objets sont soumis au vote des citoyens le 28 novembre.

Telle que formulée, l'initiative de l'UDC n'est que partiellement réalisable car elle viole le droit international, estime l'EPER. Elle ne pourrait donc être appliquée sous sa forme actuelle. De plus, elle entraînerait un net durcissement du droit en vigueur.

L'EPER considère que le contre-projet doit aussi être rejeté, indique-t-elle dans un communiqué publié mercredi à Zurich. Son adoption par le peuple donnerait l'impression que la criminalité des étrangers «est un problème si grave dans le pays qu'elle nécessite d'entériner la lutte contre ce fléau dans la constitution fédérale».

(ats)

Ton opinion