Grande-Bretagne: L'épouse d'Alan Henning est anéantie
Actualisé

Grande-BretagneL'épouse d'Alan Henning est anéantie

La femme de l'otage britannique exécuté par les jihadistes du groupe Etat islamique, s'est déclarée accablée de douleur« samedi devant le meurtre d'un «homme bien qui se souciait des autres».

«La nuit dernière nous avons reçu la nouvelle de son meurtre par l'Etat islamique. C'est une nouvelle que nous aurions aimé ne jamais entendre. Nous sommes effondrés par sa mort. Moi, Lucy et Adam (ses enfants) ainsi que toute la famille et les amis d'Alan sont accablés de douleur», a écrit Barbara Henning dans un communiqué.

«Alan était un homme bien qui se souciait des autres. On se souviendra de lui comme tel et nous, sa famille, sommes extrêmement fiers de lui, de ce qu'il a réalisé et des gens qu'il a aidés», a-t-elle ajouté. Barbara Henning a également remercié tous ceux qui ont apporté leur soutien et milité pour la libération de son mari, dont le gouvernement britannique.

Le frère de Barbara Henning avait estimé un peu plus tôt que «le gouvernement aurait pu faire plus». Le meurtre du chauffeur de taxi de Manchester, enlevé en décembre alors qu'il accompagnait un convoi humanitaire en Syrie, a soulevé une vive émotion au Royaume-Uni, notamment au sein de la communauté musulmane.

Londres enquête sur la vidéo

Londres a dit samedi enquêter sur une vidéo mettant en scène un jihadiste présumé britannique publiée vendredi soir peu avant celle montrant l'exécution de l'otage Alan Henning par le groupe de l'Etat islamique. Cette vidéo, qui n'implique aucun otage, montre un homme proférer des insultes à visage découvert contre le Premier ministre David Cameron et appeler les musulmans britanniques au jihad.

Portant barbe et lunettes, l'homme, qui s'exprime avec un accent britannique mais dont l'identité n'est pas précisée, incite également les musulmans à semer la terreur en «terre infidèle».

Du supermarché au jihad

Selon le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, qui diffuse ce «message aux moudjahidines» long de deux minutes, il s'agit d'Abu Saeed al-Britani, un jihadiste britannique combattant dans les rangs de l'organisation de l'Etat islamique.

Certains médias britanniques affirment que l'homme a travaillé dans un supermarché au sud de l'Angleterre. «La police analyse le contenu de la vidéo, y compris pour voir s'il y a matière à des poursuites», a annoncé le gouvernement britannique, qui évoque un «jihadiste présumé britannique de l'Etat islamique». (afp)

Ton opinion