Boxeur: L'épouse de Holyfield l'accuse de brutalité
Actualisé

BoxeurL'épouse de Holyfield l'accuse de brutalité

L'épouse du boxeur Evander Holyfield a accusé l'ancien champion du monde des lourds de l'avoir frappée lors d'une dispute et a obtenu que son mari soit temporairement interdit de l'approcher, selon des documents de justice rendus public jeudi.

Candi Holyfield, 30 ans, qui est la troisième femme du boxeur de 47 ans, a indiqué à la police que son mari l'avait frappée au visage, derrière la tête et dans le dos durant la nuit du 1er février. Dans sa déposition, la jeune femme a dit qu'elle avait déjà été plusieurs fois victime d'abus physique depuis 2008.

La mesure temporaire d'éloignement prise par la justice le 3 février empêche Holyfield d'approcher à moins de 500 yards (environ 450 m) de son épouse et de leurs deux enfants (de 6 et 5 ans). Une audience doit avoir lieu le 18 février.

Dans un communiqué publié jeudi, Candi Holyfield a toutefois indiqué: «Je suis avec cet homme depuis neuf ans et je suis la première à dire qu'il a beaucoup de qualités et de caractéristiques que j'admire et respecte.»

Evander Holyfield a été quatre fois champion du monde. Il n'a plus combattu depuis décembre 2008. Son combat prévu contre le Sud-Africain Francois Botha, qui devait avoir lieu le 20 février en Ouganda, a été récemment annulé. (afp)

Ton opinion