Lausanne: L'épouse du syndic agacée
Actualisé

LausanneL'épouse du syndic agacée

«Les sons aux arrêts du métro, comme au CHUV et au Flon, sont vraiment agaçants, dénonce Marie-Ange Brélaz.»

«Certains n'ont en plus aucun rapport avec le lieu où on s'arrête. Comment ose-t-on faire entendre des claquettes à la station de la Riponne en honneur au chorégraphe Maurice Béjart?»

La femme du syndic s'en est ému au Conseil communal mardi soir, forte de nombreux internautes aussi mécontents sur le site Facebook. Elle estime que l'on devrait sonder les usagers du M2 à ce propos, plutôt que laisser le choix à la direction des TL.

(fnd)

Ton opinion