Chili: L'épouse et la maîtresse d'un mineur l'attendent
Actualisé

ChiliL'épouse et la maîtresse d'un mineur l'attendent

L'un des mineurs bloqués avoue ne pas être pressé d'être secouru, et pour cause. Sa femme et sa maîtresse attendent des explications à l'extérieur.

par
atk
A sa sortie de la mine, Yonni Barrios, au centre, devra donner des explications à sa femme Marta Salinas, à gauche et à sa maîtresse Susane Valenzuela à droite.

A sa sortie de la mine, Yonni Barrios, au centre, devra donner des explications à sa femme Marta Salinas, à gauche et à sa maîtresse Susane Valenzuela à droite.

Yonni Barrios, 50 ans, est dans de beaux draps. Ce mineur chilien bloqué 700 mètres sous terre, depuis le début du mois d'août, ne sortira probablement pas avant Noël. Mais il n'est pas pressé de voir la lumière du jour.

Sa femme, qui l'attend à l'extérieur, a découvert que son mari entretenait une relation avec une autre. Et demande des explications, relate le «New York Post».

Choquée par ce faux pas, Marta Salinas, 56 ans, s'est néanmoins dit prête à lui pardonner. «Barrios est mon mari. Il m'aime et je suis sa femme dévouée. J'ai toujours l'intention de l'accueillir les bras ouverts». Mais l'épouse cocue aura de la concurrence, car Susane Valenzuela, la maîtresse du mineur depuis cinq ans, affirme que l'homme est son âme sœur. «Nous nous aimons. Je vais l'attendre», a-t-elle affirmé.

L'homme adultère a fait des études d'infirmier. Il s'occupe des soins médicaux des autres travailleurs pris au piège dans la mine. Il les a notamment vaccinés contre la grippe et la pneumonie.

Ton opinion