Course de l'Escalade: L'épreuve séduit toujours les Africains

Actualisé

Course de l'EscaladeL'épreuve séduit toujours les Africains

Deux des meilleurs athlètes de la planète, la Kényane Linet Masai, championne du monde en titre du 10'000m, et son compatriote Mike Kigen devraient assurer le spectacle samedi à Genève.

La Kényane Linet Masai en 2007.

La Kényane Linet Masai en 2007.

La venue de champions de ce calibre, à des conditions financières abordables, tient pour beaucoup aux relations privilégiées qu'entretiennent les organisateurs avec le manager irlandais Ricky Simms. Ce dernier est non seulement l'agent de la star du sprint Usain Bolt, mais aussi de quelques-uns des meilleurs Kényans, qu'il cornaque dans sa base de Teddington, dans la banlieue de Londres.

«C'est une relation de 30 ans que nous avons nouée, d'abord avec Kim McDonald, manager décédé, puis aujourd'hui avec Simms qui avait été son collaborateur», relate Werner Nikles, responsable de l'élite à l'Escalade. La prise en charge du vol et de l'hébergement, une petite prime de départ et l'enveloppe de 2500 francs promise aux vainqueurs (sur une dotation totale de 50 500 francs) sont des perspectives suffisamment attractives aux yeux de ces merveilleux athlètes en quête de courses à l'entre-saison.

Sur le qui-vive

Les Kényans ont remporté 14 des 16 dernières éditions de l'Escalade côté masculin, et tout indique que leur règne va se poursuivre... pour autant que la course puisse se dérouler comme prévu. La Protection civile était toujours sur le qui-vive vendredi pour dégager le parcours. S'il ne neige pas trop durant la journée, l'épreuve sera bien maintenue, la décision définitive devant tomber vendredi en cours de journée.

Kigen, vainqueur en 2008, aura pour principaux rivaux ses compatriotes Daniel Chebii et Paul Kipkorir, l'Erythréen Abraham Tadese et l'Ethiopien de Lausanne Tolossa Chengere, 1er en 2007. Linet Masai, qui s'était imposée en 2007 alors qu'elle n'était que junior, affrontera la tenante du titre, sa compatriote basée en Allemagne Caroline Chepkwony.

Espoir jurassien

Le dernier podium suisse remonte à 2006 chez les dames, avec la 3e place d'Angéline Flückiger-Joly, et à 2003 chez les hommes, avec la 2e de Christian Belz. Si la Neuchâteloise est à nouveau annoncée cette année, le Bernois, insuffisamment en forme, a déclaré forfait. Le meilleur Helvète pourrait être cette fois le Jurassien de Neuchâtel Jérôme Schaffner, très à l'aise sur ce type de distance (7,25 km), et la Valaisanne Christina Carruzzo côté féminin.

L'afflux de coureurs - 28 615 inscrits, record absolu pour une épreuve pédestre en Suisse - réjouit le patron de l'Escalade Jean- Louis Bottani: «Cela montre qu'il y a toujours plus de gens qui courent. Aux entraînements guidés que nous avons organisés les derniers week-ends, nous avons d'ailleurs accueilli, lors du plus prisé à Plan-les-Ouates, plus de 2500 coureurs.» (ats)

Ton opinion