Match amical: L'équipe de Suisse a répété en solo

Actualisé

Match amicalL'équipe de Suisse a répété en solo

Les hommes de Sean Simpson ont pris le meilleur sur la Norvège (4-0), mardi, à l'aube du Championnat du monde en Allemagne.

par
Julien Caloz
Kreuzlingen
Paul Savary et la Suisse ont facilement pris la mesure de la Norvège à Kreuzlingen.

Paul Savary et la Suisse ont facilement pris la mesure de la Norvège à Kreuzlingen.

Un mois après le début des festivités face à la République tchèque (succès 4-1 le 7 avril à Olten), l'équipe de Suisse a donc achevé les préparatifs du Mondial dans la joie et la bonne humeur. La performance est relative (la Norvège est une formation plus opportuniste que talentueuse), mais elle offre au nouveau sélectionneur national un bilan positif. Sean Simpson a dirigé neuf fois les Helvètes depuis son entrée en fonction début avril, pour cinq victoires et quatre défaites.

«Je suis satisfait du travail accompli», a salué l'ancien dirigeant des Zurich Lions (50 ans mardi), lequel prendra la route de Mannheim mercredi (la Suisse débute le Mondial samedi soir contre la Lettonie). «Enfin, on arrive au bout des matchs amicaux», s'est réjoui Thibaut Monnet. «Le groupe est prêt. On vise les quarts de finale, mais on sait très bien que l'on peut embêter tout le monde.»

L'attaquant valaisan fait toujours partie des vingt-sept joueurs qui composent l'effectif. Vingt-trois d'entre eux joueront lors du tour préliminaire, deux rejoindront l'équipe dès le tour intermédiaire. Des noms circulent dans les coulisses mais nul ne connaît, pour l'heure, l'identité des indésirables. Seule certitude: Martin Gerber, titularisé pour la deuxième fois en cinq jours devant le filet suisse, a d'ores et déjà pris le meilleur sur Tobias Stephan.

Suisse - Norvège 4-0 (3-0 1-0 0-0)

Kreuzlingen, BodenSee Arena. 3025 spectateurs. Arbitres: Piechaczek/Reichert (All); Arm/Küng (S).

Buts: 5e (4'42'') Monnet (Ambuehl, Du Bois) 1-0. 6e (5'11) Hirschi 2-0. 12e Déruns 3-0. 24e Christen (Seger, Vauclair) 4-0.

Pénalités: 7 x 2' contre la Suisse; 8 x 2' contre la Norvège.

Suisse: Gerber (32e Stephan); Seger, Vauclair; Du Bois, Josi; Bezina, Hirschi; Helbling, Geering; Lemm, Pluess, Rüthemann; Christen, Ambuehl, Monnet; Niederreiter, Savary, Déruns; Duca, Trachseler, Simek.

Norvège: Grotnes; Holos, Bonsaksen; Kaunismäki, Jakobsen; Lars Lokken Ostli, Solberg; Csiszar, Tollefsen; Aasen, Fredriksen, Thoresen; Lars Erik Spets, Bastiansen, Mathis Olimb; Holtet, Roymark, Knut Henrik Spets; Ken Andre Olimb, Forsberg, Lorentzen; Martinsen.

Notes: la Suisse sans Back ni Brunner (blessés), anisi que Jenni, Manzato et Romy (ménagés). Thibaut Monnet a disputé son 100e match sous le maillot de la Suisse.

Gerber regarde

Le suspense a été consommé après douze minutes, lorsque Déruns a profité des approximations du gardien norvégien Grotnes pour inscrire le troisième but helvétique. Meilleure devant comme derrière, l’équipe de Suisse n’a jamais été exposée. Elle s’est échappée en début de deuxième période, avant de gérer son acquis. Gerber a suivi la rencontre d’un œil distrait, effectuant sa première intervention délicate à la 27e. Le gardien emmentalois a détourné dix envois, avant de céder sa place à Stephan à la 32e.

Ton opinion