Actualisé

Incitation au retourL'équivalent d'un an de salaire

S'ils décident de retourner de leur propre gré dans leur pays d'origine, l'Office fédéral des migrations (ODM) est prêt à débourser 4000 francs par migrant.

par
rga
La Confédération versera jusqu'à 4000 francs à tout migrant qui décide de rentrer de son propre chef dans son pays d'origine. L'aide concerne aussi les requérants d'asile déboutés.

La Confédération versera jusqu'à 4000 francs à tout migrant qui décide de rentrer de son propre chef dans son pays d'origine. L'aide concerne aussi les requérants d'asile déboutés.

L'ODM accorde un montant de 4000 francs par migrant qui décide de retourner chez lui. «1000 francs en cash et jusqu'à 3000 francs pour des projets professionnels individuels, des mesures de formation ou des problèmes de logement», confirme l'ODM dans «Der Sonntag». Cette aide au retour peut bénéficier à toutes les personnes dans le domaine de l'asile qui souhaiteraient retourner volontairement chez elles. Les requérants d'asile déboutés pourraient également bénéficier d'une aide financière de Berne à l'avenir.

Une somme qui correspond à un salaire d'un an en Tunisie

4000 francs suisses correspondent en Tunisie à un salaire équivalent à 70 000 francs en Suisse, un montant largement supérieur à un salaire moyen. Les Etats voisins de la Suisse appliquent des méthodes similaires pour inciter les migrants à retourner dans leur pays d'origine. L'Autriche, par exemple, met à disposition 480 francs par migrant, une somme largement inférieure au montant de l'aide fournie par la Confédération.

Les pays qui en profitent le plus

Pour la première fois, l'ODM a procédé à un examen détaillé du montant financier des incitations au retour ainsi que les pays qui en bénéficient le plus. En 2010, l'ODM a déboursé 1,8 million de francs pour aider des migrants à retourner dans leurs pays d'origine. Des citoyens de 70 pays ont profité de cette aide. Les Serbes viennent en tête avec une aide financière de 184 388 francs. On trouve le Sri Lanka (175 443 francs) en deuxième position et la Bosnie-Herzégovine (165 117 francs) en troisième. Sur les dix pays dont les citoyens ont le plus profité, 550 personnes ont bénéficié d'une incitation au retour pour un montant de 460 000 francs en cash et d'une aide matérielle une fois sur place de 640 000 francs. Des frais médicaux pour 33 500 francs ont également été payés.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!